Open d’Australie : Après leur coup de gueule, Nadal et Djokovic se font recaler

Avant d’être éliminé de l’Open d’Australie, Rafael Nadal s’était plaint de la qualité des balles cette année, qu’il estime moins bonnes qu’auparavant. Une observation partagée par Novak Djokovic, ce dernier trouve notamment qu’elles sont plus lentes et que cela affecte le jeu. Dunlop, fournisseur officiel du tournoi, a répondu aux observations des deux joueurs.

Ce samedi, Novak Djokovic a décroché son ticket pour les huitièmes de finale de l’Open d’Australie. Le Serbe a battu Grigor Dimitrov (7-6, 6-3, 6-4) et sera donc présent au prochain tour, contrairement à Rafael Nadal, d’ores et déjà éliminé. S’il a peu joué lors de ce tournoi, l’Espagnol avait tout de même observé une différence entre les balles de cette année et celles de la précédente édition. Une remarque partagée par Novak Djokovic, tout comme Félix Auger-Aliassime et Andy Murray.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« La balle n’est pas différente de celle des éditions précédentes »

Dunlop, fournisseur officiel de l’Open d’Australie a répondu à ces remarques. « Nous prenons très au sérieux la satisfaction des joueurs. En tant que balle n°1 sur le circuit, Dunlop a désormais 100 ans d’expertise dans la production de balles de tennis de très haute qualité. La balle Dunlop AO de cette année n’est pas différente de celle des éditions précédentes. La technologie innovante, les matériaux haut de gamme…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com