Open d’Australie: bousculé par Kyrgios, Nadal s'en sort

RMC Sport

On s'attendait à un clash musclé entre deux joueurs qui affirment sans mal ne pas s'apprécier. On a été servi, mais pas surpris par le résultat: au final, c'est bien Rafael Nadal, n°1 mondial, qui a assumé son rang et sorti Nick Kyrgios en quatre sets (6-3, 3-6, 7-6 (6), 7-6 (4)). Courageux et porté par le public, l'Australien a craqué dans les moments décisifs.

Après un échauffement placé sous le signe de l'émotion, avec l'entrée de Nick Kyrgios sur le terrain avec un maillot de Kobe Bryant sur le dos, c'est Nadal qui attaque le plus fort. Agressif, il prend le service de Kyrgios très tôt et remporte la première manche. Mais la réponse de l'Australien est cinglante: après avoir sauvé trois balles de break dès le premier jeu du deuxième set, il aligne les jeux pour recoller au score.

Un troisième set de très haut niveau

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Jusqu'alors très accrochée, la rencontre bascule au tie-break. Dans un troisième set de très haut niveau, où les deux joueurs se rendent coup pour coup, le jeu décisif tient toutes ses promesses. Mené 4-1, Kyrgios, dans son style le plus caractéristique, brise une raquette, remonte à 5-5 puis commet une double faute et finit par laisser échapper le set. 

Plus frais physiquement, Nadal breake ensuite d'entrée dans le quatrième et dernier set. Mais Kyrgios, dos au mur, parvient à recoller à 5-5 puis à sauver deux nouvelles balles de break pour décrocher un nouveau jeu décisif. Cette fois, le Majorquin ne craque...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi