Open d’Australie : les organisateurs déplorent l’impact de l’affaire Djokovic

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Novak Djokovic s'entraînant à Melbourne, le 12 janvier 2022.
Novak Djokovic s'entraînant à Melbourne, le 12 janvier 2022.

La Fédération australienne de tennis, qui organise l’Open d’Australie, a partagé, mardi 18 janvier, ses « profonds regrets » en évoquant l’impact qu’a eu sur le tournoi la saga politico-sanitaire qui a conduit à l’expulsion de Novak Djokovic du pays. « En tant que représentants de la famille du tennis, nous reconnaissons que les événements [autour de Djokovic] ont constitué une distraction importante pour tout le monde et nous regrettons profondément l’impact que cette affaire a eu sur tous les joueurs », écrit TA dans un communiqué.

« Il y a toujours des leçons à tirer et nous passerons en revue tous les aspects de notre préparation et de la mise en œuvre de nos programmes, comme nous le faisons chaque année, précise le communiqué. Ce processus commence toujours dès que les champions de l’Open d’Australie ont soulevé leur trophée », soit immédiatement après la fin du tournoi et un an avant l’édition suivante.

Les joueurs ont été énormément – mais immanquablement – sollicités en conférences de presse pour commenter l’affaire Djokovic et nombre d’entre eux ont fait savoir qu’ils en avaient assez de ce sujet qui ne les regardait pas directement. « Comme les joueurs et tous les fans de tennis ici et dans le monde, nous avons hâte que l’attention se porte de nouveau sur ce sport dont nous sommes tous passionnés », conclut le texte.

À LIRE AUSSIAprès son expulsion d’Australie, Novak Djokovic a atterri à Dubai

« Proche collaboration »

Novak Djokovic, non vacciné cont [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles