Open d'Australie - Andy Murray absent à l'Open d'Australie

L'Equipe.fr
L’Equipe

Toujours blessé à l'aine, l'Écossais ne participera pas à l'Open d'Australie, premier Grand Chelem de la saison qui débute le 20 janvier 2020. Un an après une conférence de presse où il n'avait pu retenir ses larmes, croyant à une fin de carrière (il avait été opéré de la hanche dans la foulée), Andy Murray, 32 ans, ne fera donc pas son retour en janvier prochain à l'Open d'Australie. Le Britannique, déjà forfait pour l'ATP Cup (3-12 janvier) en raison de douleurs à l'aine ressenties à Madrid lors de la phase finale de la Coupe Davis fin novembre, a été contraint, la mort dans l'âme, de renoncer également au premier Grand Chelem de la saison (20 janvier- 2 février). « J'ai eu un contre-temps récemment et par mesure de précaution, je dois y remédier avant de reprendre la compétition » « J'ai travaillé tellement dur pour me mettre en situation de pouvoir à nouveau jouer au plus haut niveau, je suis dégoûté de ne pas pouvoir jouer en Australie en janvier. Après l'Open d'Australie 2019, alors que je n'étais même pas sûr de pouvoir rejouer un jour, j'étais excité à l'idée de revenir ici et de donner le meilleur de moi-même, c'est donc pour moi encore plus décevant. Malheureusement, j'ai eu un contre-temps récemment et par mesure de précaution, je dois y remédier avant de reprendre la compétition sur le terrain », a-t-il commenté. Mi-décembre, l'ancien n°1 mondial avait remisé les deux semaines de préparation foncière qu'il avait initialement programmées à Miami et l'on pouvait déjà pressentir la mauvaise nouvelle. « L'équipe a décidé de ne pas se presser, il va donc continuer à taper sur le court et améliorer son physique en janvier », confirmait son entourage dans un communiqué. L'actuel 125e mondial, quintuple finaliste à Melbourne, qui aurait eu besoin d'une wild-card pour s'aligner à l'Open d'Australie, espère maintenant faire son retour à la compétition à Montpellier (3-9 février), puis à Rotterdam (10-16 février).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi