Open d'Australie - Quelle case coche Novak Djokovic qui a obtenu une exemption pour disputer l'Open d'Australie ?

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Novak Djokovic et l'Open d'Australie ont tous les deux annoncé que le Serbe avait bénéficié d'une exemption médicale pour pouvoir disputer le tournoi mais sans préciser la raison de cette attribution. Voici les cinq seuls motifs qui peuvent permettre cette obtention. Novak Djokovic pourra bien voyager en Australie et disputer le premier Grand Chelem de la saison dont il est le tenant du titre. Le Serbe, dont la participation restait incertaine en raison de sa position par rapport au vaccin contre le Covid-19, a bénéficié d'une exemption médicale pour pouvoir participer. Ni lui ni Tennis Australia - l'organisateur qui a aussi communiqué sur le sujet - n'ont précisé la raison de cette dérogation. lire aussi Djokovic défendra son titre Voici les cinq seuls motifs qui peuvent, selon l'ATAGI (le Conseil technique australien sur l'immunisation), l'organe sur lequel se repose le ministère de la Santé australien pour mettre en place son programme national sanitaire, permettre l'obtention d'une exemption temporaire de schéma vaccinal complet pour arriver sur le sol australien en janvier 2022. À cette heure, on ne sait pas dans quelle catégorie rentre le n°1 mondial. 1. Avoir été victime au cours des trois derniers mois d'une maladie cardiaque inflammatoire : myocardite ou péricardite ; rhumatisme articulaire aigu, cardiopathie rhumatismale aiguë ou insuffisance cardiaque décompensée aiguë. 2. Être victime d'une affection médicale aiguë grave, qui aurait par exemple conduit à une intervention chirurgicale majeure. Vous devez fournir un rapport du spécialiste traitant et un compte rendu de sortie de l'hôpital. 3. Avoir été positif au Covid depuis le 1er août 2021, condition qui peut différer la vaccination jusqu'à six mois post-infection. 4. Avoir subi des conséquences physiques graves suite à une dose précédente d'un vaccin contre le Covid, sans identification d'une autre cause, et sans qu'aucun vaccin alternatif acceptable ne soit disponible. 5. Si la personne vaccinée présente un risque pour elle-même ou pour d'autres au cours du processus de vaccination, elle peut justifier une exemption temporaire de vaccination. Cela peut inclure une gamme d'individus avec des troubles du développement ou de la santé mentale sous-jacents.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles