Open d'Australie (F) - Alizé Cornet envisage sa fin de carrière

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Éliminée au deuxième tour de l'Open d'Australie, Alizé Cornet s'est montrée très lucide sur son avenir. Elle envisage sereinement sa fin de carrière À 31 ans (depuis le 22 janvier), Alizé Cornet sait que le plus gros de sa carrière est derrière elle. Éliminée au deuxième tour de l'Open d'Australie, elle a clairement évoqué une motivation de plus en plus difficile à trouver et sa fin de carrière. « Je n'ai pas encore de date pour arrêter, mais j'ai ça dans un coin de ma tête. Je recule sans cesse l'échéance. Depuis des années, je m'étais fixé les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Bon, ce sera Tokyo 2021 du coup (rires). J'espère me qualifier et on fera un point après. On verra si je tire une année de plus. Mais c'est sûr que je ne jouerai pas trois ans de plus. J'ai 16 ans de circuit dans les pattes et dans la tête et ça se ressent. Et la situation actuelle ne m'a pas fait du bien. » lire aussi Alizé Cornet s'arrête au deuxième tour de l'Open d'Australie Alizé Cornet « Je veux une sortie intelligente, ne pas trop tirer sur la corde » La situation, c'est celle de la pandémie qui rend le futur incertain et oblige à s'entraîner sans réelles perspectives. « Je ressens de la frustration car j'ai l'impression de beaucoup m'entraîner pour peu de matches. Je suis à la fin de ma carrière et ce qui m'excite c'est la compétition, pas les entraînements. Cette situation est difficile et si on n'est pas à fond, on se fait battre par une petite de 20 ans... ». Alors forcément, Cornet pense à l'après. Au moment où sera joué le dernier match. « Je veux une sortie intelligente, ne pas trop tirer sur la corde. Et j'ai l'impression de tirer sur la corde depuis un moment déjà. J'espère que ce sera cool, que ce sera une fête avec du monde autour du court. Et sinon, tant pis. J'en aurai bien profité. »