Open d'Australie (F) - Serena Williams, en larmes à l'issue de sa conférence de presse, regrettait « trop de fautes », après sa défaite en demi-finale

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Battue par Naomi Osaka (6-3, 6-4), l'Américaine, qui a terminé sa conférence de presse très émue et en larmes, regrettait le trop grand nombre de fautes commises sur des situations faciles lors de ce match. Qu'est-ce qui a fait la différence aujourd'hui ?
La différence, ce sont les erreurs (24 fautes directes pour 12 points gagnants seulement). J'ai fait tellement de fautes aujourd'hui... Honnêtement, j'ai eu des opportunités, j'aurais pu mener 5-0 (dans le premier set). J'ai juste fait tant de fautes... Vous n'avez pas fait un coup droit gagnant du premier set !
En revanche, j'ai fait plein de fautes directes en coup droit ! Ça a été un gros problème pour moi aujourd'hui. Je me sentais bien, je sentais bien mes frappes. J'ai bien tapé tout ce tournoi. J'ai fait trop de fautes sur des choses faciles. Ce n'est pas comme si, c'était au bout d'une course, d'un long échange. Vous avez posé votre main sur votre coeur en quittant le court. Quelle signification ce geste avait-il ?
Je ne sais pas. Le public australien est tellement incroyable. C'était sympa de le retrouver On pouvait se demander si vous ne disiez pas adieu ?
Je ne sais pas. Si jamais je disais adieu, je ne le dirais à personne. Alors... (sourire) Vu l'investissement que vous avez mis pour parvenir en demi-finale, que ressentez-vous avec toutes ces fautes directes aujourd'hui. C'est juste un mauvais jour ?
Je ne sais pas. J'ai fini (puis elle quitte la conférence de presse en larmes)