Open d'Australie (F) - Serena Williams : « Ce n'est pas professionnel, je suis beaucoup trop vieille pour jouer comme ça »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Serena Williams était très déçue de son niveau de jeu, vendredi après son élimination dès le troisième tour de l'Open d'Australie. L'Américaine a prévu de repartir à l'entraînement dès samedi... « À quoi pensiez-vous quand vous êtes revenue à un set partout alors qu'elle avait servi pour le match à 5-4 ?
J'étais optimiste, je pensais que je serais capable de gagner. Je pensais que j'allais conclure. Honnêtement, je ne pensais pas que j'allais perdre ce match. Vous lui aviez donné une leçon en quarts de finale de l'US Open en septembre dernier. Comment expliquez-vous une telle différence ?
Je pense toujours que chaque match est différent. Elle a joué de manière un peu différente. Moi, j'ai fait beaucoup d'erreurs que je n'avais pas commises à New York ni ailleurs depuis très longtemps. J'ai fait beaucoup trop de fautes pour être une athlète professionnelle aujourd'hui (vendredi). Au troisième set, elle a très bien servi. Je ne relançais pas comme Serena. Pour être honnête, c'est moi qui ai perdu ce match. Je ne peux pas jouer comme ça. Je ne peux pas refaire ça. Ce n'est pas professionnel. Je suis beaucoup trop vieille pour jouer comme ça à ce stade de ma carrière. C'est un tel tournoi. Il n'y a aucune excuse. Vous sembliez frustrée sur le court...
Je crois que c'est ma signature, le visage de la Serena frustrée. Je l'ai bien travaillée.

Je vais m'entraîner demain (samedi), c'est certain. Pour que ça ne se reproduise plus Pensez-vous toujours pouvoir remporter ce fameux 24e Grand Chelem ?
Bien sûr, sinon je ne serais plus sur le circuit. Je ne joue pas juste pour le plaisir. Perdre n'est pas amusant. Je ne joue pas pour perdre. Visiblement je me débrouille bien sur les deux derniers Grands Chelems de l'année. Je les ai tous gagnés plusieurs fois. Chacun représente une opportunité de gagner. Mais ce n'est même pas une question de Grands Chelems, c'est une question de bien jouer au tennis et ça n'a pas été le cas aujourd'hui. C'est le plus décevant. Je suis meilleure que ça. Les défaites font-elles aussi mal aujourd'hui qu'au début de votre carrière ?
Je ne suis pas plus heureuse aujourd'hui qu'il y a dix ans, je suis simplement une meilleure actrice. Je dois faire semblant de ne pas avoir envie de frapper contre un mur, mais en réalité j'en ai envie.
L'ancienne n°1 mondiale Caroline Wozniacki a mis fin à sa carrière ce vendredi. Vous êtes très proche d'elle. Comment réagissez-vous ?
Je l'ai vue dans le vestiaire. On était toutes les deux déçues de nos matches. Mais ce n'est pas la fin du monde. Je peux mieux jouer. Bon, je ne sais pas si elle va mieux jouer maintenant (sourire). Elle a eu une carrière incroyable. Mon Dieu, je suis émue. Elle va me manquer (larmes aux yeux). Je ne peux pas répondre à des questions sur Caroline, je vais pleurer. C'est une de mes meilleures amies. On va avoir une super vie ensemble, mais elle va me manquer sur le circuit. Quel est votre programme pour la suite de la saison ?
Je vais m'entraîner demain (samedi), c'est certain. Pour que ça ne se reproduise plus. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi