Open d'Australie (F) - Sofia Kenin ressentait « trop de pression » à l'Open d'Australie

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Éliminée au deuxième tour de l'Open d'Australie, Sofia Kenin a reconnu qu'elle avait subi trop de pression à l'idée de défendre son titre. « Comment expliquez-vous cette défaite ?
De toute évidence, mon adversaire a très bien joué. Moi, je n'étais pas dans le rythme. J'étais bien trop nerveuse et je n'arrivais pas à lâcher mes coups. D'où vient cette nervosité ?
Je ne sais pas trop. C'est de la pression que je ressens. Je ne trouve pas mon tennis, je ne sens pas le jeu. C'était déjà le cas au premier tour. J'ai gagné, j'ai bien joué, mais je n'étais vraiment pas à 100 %. C'est difficile. Depuis mon titre ici l'an dernier, j'ai l'impression que tout le monde attend que je gagne tous mes matches. Aujourd'hui (jeudi), je n'y étais pas. Ma tête n'y était pas. Mais cela n'enlève rien à la performance de Kaia (Kanepi). Elle est allée chercher sa victoire et tout le mérite lui en revient. Elle a bien joué. Mais encore une fois, je ressens une forte pression. C'est comme si tout le monde me demandait si je voulais de nouveau gagner ici. Bien sûr que je veux. Mais en jouant comme ça, c'est impossible. lire aussi L'Open d'Australie perd sa championne C'est donc la pression d'un titre du Grand Chelem à défendre qui était trop lourde ?
C'est une situation que je ne connaissais pas. En tout cas, j'ai l'impression de n'avoir jamais été à 100 % sur le court, que ce soit physiquement ou mentalement. Pour être honnête, je savais que je gérerai mal cette pression. Je ne l'avais jamais vécue. Maintenant, il faut que je trouve comment retrouver le niveau qui m'a permis de gagner ici. Parce que sur ces deux matches, j'en étais loin. Pourtant, je me sentais très bien à l'entraînement. Je jouais bien, mais je n'ai pas su le reproduire en match. Peut-être que j'en attendais trop de moi-même... »