Open d'Australie : Grigor Dimitrov se paye un Dominic Thiem méconnaissable

Quentin Ramelet
·1 min de lecture

Qui l'eut cru ? Probablement touché par son dernier match contre le fatiguant Nick Kyrgios, Dominic Thiem n'était que l'ombre de lui même cette nuit sur la Rod Laver Arena. Finaliste l'an dernier à Melbourne, et surtout récent vainqueur de l'US Open, l'Autrichien a affiché un visage inquiétant. Résigné, incapable de mettre de la force dans sa balle et encore moins en capacité de varier ses coups, le numéro trois mondial a complètement déjoué ce dimanche. Une performance fatale face à un Grigor Dimitrov aussi tranchant qu'une lame sous le soleil de plomb australien.

Avec 41 fautes directes, Thiem s'est sabordé

Le 21e au classement ATP a profité des carences inhabituelles de son adversaire, auteur de 41 fautes directes. Beaucoup trop pour un Dominic Thiem qui est généralement réputé pour sa fiabilité dans l'échange. Jamais, ou presque, le joueur de 27 ans n'a semblé en mesure de renverser la partie, acculé de toutes parts par son adversaire qui a eu finalement quinze opportunités de prendre son service (huit breaks convertis, ndlr) durant ces 2h03 à sens unique ponctué par un terrible 6-0 dans l'ultime manche. Alors comment expliquer une telle déroute ? "Quelques petits soucis physiques, plus un très mauvais jour, plus le...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi