Open d'Australie: la grosse émotion de Monfils après la mort de Kobe Bryant

RMC Sport

Le matin, de son huitième de finale de l’Open d’Australie, Gaël Monfils s’est réveillé à Melbourne avec l’horrible nouvelle de la mort de Kobe Bryant. "J’ai reçu au moins cinquante messages de mes potes, a confié le Français après son élimination en 8e de finale par l'Autrichien Dominic Thiem. Avec Elina (Svitolina, sa compagne, ndlr), on a passé une heure à essayer de comprendre, choqués. C’est quelqu’un qu’on admirait beaucoup. Son livre. Il y a deux jours, on était là quand Lebron (James) le passe au nombre de points. C’est un choc et on relativise la défaite. C’est rien, comparé à ça."

"J’étais complètement fan"

"Je l’avais rencontré aux Jeux Olympiques de Pékin (en 2008), a rappelé le Français. Là-bas, je lui avais dit que je connaissais Ronny Turiaf, avec qui il jouait aux Lakers, et on avait échangé. Il était hyper sympa. J’étais complètement fan. Il ne devait pas me connaître. La deuxième fois que je l’ai vu à Paris, il savait qui j’étais. Mais je l’avais manqué quand il était venu à l’US Open l’an dernier."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Pour bien comprendre l’admiration qu’il avait pour le monument Kobe, Gaël Monfils rappelle une anecdote assez incroyable. "Le jour de ma finale au tournoi de jeunes de Marcq-en-Baroeul, je m’étais présenté sur le court avec son maillot. L’image doit exister. Je me souviens, j’avais dit à mon coach Olivier Soules: ‘’Est-ce que je peux le faire ?’ Il m’avait dit...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi