Open d'Australie (H) - « C'était très creux dans ma raquette », déplore Benoît Paire, éliminé par Stefanos Tsitsipas à l'Open d'Australie

·3 min de lecture

Battu par Stefanos Tsitsipas (6-3, 7-5, 6-7 [2], 6-4) au troisième tour de l'Open d'Australie, Benoît Paire regrettait de ne pas avoir eu de bonnes sensations samedi sur la Rod Laver Arena pour défendre pleinement ses chances. « Comment sortez-vous de ce match et cette défaite face à Stefanos Tsitsipas. Vous n'aviez visiblement pas les meilleures sensations...
Ce court est particulier, il est très grand, le stade est à moitié vide et le bruit de la balle est très particulier. J'avais l'impression que c'était très creux dans ma raquette. J'avais aussi du mal à gérer mes appuis à cause de la fatigue. Il ne faut pas oublier que je sors de sept jours de quarantaine (car positif au Covid), il n'y en a pas beaucoup dans le tournoi qui ont fait les sept jours et qui sont encore là. C'est difficile à encaisser. Je suis déjà très content d'avoir tenu, ça montre que j'ai la caisse. Mais j'avais un petit peu moins d'énergie aujourd'hui (samedi). J'ai puisé sur mon premier tour en cinq sets, j'ai puisé contre Dimitrov pour gagner en quatre. Forcément, ça se ressent un peu sur ce match. Les sensations n'étaient pas forcément très bonnes, même si j'ai plutôt pas mal servi dans les troisième et quatrième sets. Mais du fond du court, c'était un peu plus dur que les autres jours. lire aussi Le tableau hommes de l'Open d'Australie Vous prenez tout de même un set contre le 4e mondial, vous êtes à 4-4, 30 A sur son service dans le quatrième set, ce n'est pas si loin de basculer à ce moment-là ?
Je suis là parce que mon style de jeu est particulier, parce que je m'appuie sur un bon service. Après, il n'y a pas forcément beaucoup de rythme dans le match et sur quelques coups, comme au tie-break du troisième set, j'arrive à hausser un peu mon niveau. C'est ce que j'espérais faire sur le quatrième. Mais c'est difficile de manager avec tout ce qui m'est arrivé depuis le début de l'année. Ça reste Tsitsipas en face, ça reste un bon joueur, mais je pense que si je fais un meilleur match que ça, avec de meilleures sensations et plus de jambes, je peux encore plus l'embêter. « Sur cette semaine-là, je vais retirer du positif, m'appuyer là-dessus pour la suite de la saison et essayer de bien me préparer pour la terre battue » lire aussi Le film du match Malgré la déception de la défaite, il y a tout de même du positif à prendre de cette semaine à Melbourne, non ?
Beaucoup de positif sur cette semaine oui. Sur la tournée australienne, forcément, je suis déçu (éliminé au premier tour à Adélaïde). Mais sur cette semaine-là, je vais retirer du positif, m'appuyer là-dessus pour la suite de la saison et essayer de bien me préparer pour la terre battue, car je pars direct sur terre. Je rentre demain (dimanche), je vais prendre deux, trois jours de repos et partir en Amérique du Sud, sur Cordoba, Buenos Aires et Rio. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles