Open d'Australie (H) - Les dix chiffres fous de Rafael Nadal après sa qualification pour la finale de l'Open d'Australie

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Grâce à sa victoire ce vendredi contre Matteo Berrettini, Rafael Nadal va se retrouver en position de soulever, dimanche, un 21e trophée en Grand Chelem. Voici dix chiffres à retenir sur l'Espagnol. 29 Rafael Nadal va disputer sa 29e finale en Grand Chelem ce dimanche. Il se retrouve à deux longueurs de Roger Federer et de Novak Djokovic. 21 L'Espagnol cherchera à décrocher un 21e titre en Grand Chelem, record absolu. En cas de sacre à Melbourne, il devancera d'une unité Roger Federer et Novak Djokovic. lire aussi Rafael Nadal qualifié en finale 6 Ce sera sa sixième finale à l'Open d'Australie. Il en a gagné une en 2009 contre Roger Federer et en a perdu quatre : deux face à Novak Djokovic (2012 et 2019), une face à Stan Wawrinka (2014) et une face à Roger Federer (2017). 2 Rafael Nadal va chercher à s'imposer pour la deuxième fois à Melbourne. Il a remporté par ailleurs 13 Roland-Garros, 4 US Open, 2 Wimbledon. lire aussi Nadal : « Complètement inattendu pour moi » 2 Le Majorquin peut devenir le deuxième joueur, après Novak Djokovic, à remporter au moins deux fois chaque titre du Grand Chelem. 35 Le n° 5 mondial est le cinquième joueur de l'ère Open à se qualifier pour une finale de Grand Chelem après avoir soufflé ses 35 bougies. L'Australien Ken Rosewall en a disputé six à plus de 35 ans, Roger Federer quatre, Mal Anderson une, Andre Agassi une. 5 Le gaucher est le 5e plus vieux joueur à disputer la finale de l'Open d'Australie. À 35 ans et 241 jours, il est devancé par Ken Rosewall (37 ans, 62 jours, vainqueur en 1972), Mal Anderson (37 ans, 306 jours, finaliste en 1972), Roger Federer (36 ans, 173 jours, vainqueur en 2018), et encore Ken Rosewall (36 ans, 73 jours, vainqueur en 1971). lire aussi Le palmarès de l'Open d'Australie 19 Rafael Nadal n'a commis que 19 fautes directes ce vendredi lors de sa demi-finale remportée face à Matteo Berrettini (6-3, 6-2, 3-6, 6-3). 500 Il a signé à cette occasion sa 500e victoire en carrière sur dur extérieur. C'est plus que sur terre battue (464). 75 C'est son 75e succès à l'Open d'Australie. Il y a enregistré 15 défaites. C'est évidemment à Roland-Garros où il a le meilleur ratio (105 victoires pour 3 défaites). Il affiche un bilan de 64/11 à l'US Open et de 53/12 à Wimbledon. lire aussi Le tableau de l'Open d'Australie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles