Open d'Australie (H) - Une enquête sème le doute sur la date du contrôle positif au Covid de Novak Djokovic

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une enquête du journal allemand Spiegel jette un doute sérieux sur la date du test positif de Novak Djokovic, qui n'aurait pas eu lieu le 16 décembre mais le 26 décembre. Une enquête du journal allemand Spiegel jette un doute sérieux sur la date du test positif de Novak Djokovic en décembre. Le Serbe, actuellement sous la menace d'une expulsion d'Australie, est soupçonné d'avoir antidaté son contrôle. Dans les documents fournis par les avocats du numéro 1 mondial et rendus publics depuis l'audience de lundi, il est notifié que son contrôle positif au Covid a eu lieu le 16 décembre et son contrôle négatif le 22 décembre.

Les deux journalistes allemands argumentent leurs conclusions sur deux points très précis. Ils se basent d'abord sur le timestamp, une valeur utilisée en informatique pour représenter un moment précis, que l'on retrouve en scannant le QR code du test, et sur les numéros des tests. Selon le timestamp, qui représente le nombre de secondes qui s'est écoulé depuis le 1er janvier 1970 (début de l'heure UNIX), la date du test positif ne serait pas le 16 décembre mais le 26 décembre. Cette théorie est confortée par le numéro du test positif (n° 7371999) qui serait postérieur à celui du 22 décembre (n° 7320919). lire aussi Djokovic, la mauvaise info Trois ans de suspension en cas de falsification Ce nouveau rebondissement, alors que Novak Djokovic est toujours en attente de la décision du ministère de l'immigration qui peut encore l'expulser, aurait l'effet d'une bombe si les faits étaient avérés. L'ATP avait signifié aux joueurs qu'une falsification était synonyme de trois ans de suspension et, vu la gravité de la situation, cela signerait sûrement la fin de carrière de l'homme en course pour devenir le plus grand joueur de tous les temps en tennis. lire aussi Tout sur l'affaire Djokovic Andy Murray : « Novak Djokovic devra répondre aux questions sur son isolement »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles