Open d'Australie (H) - Malmené par l'affaire Djokovic, le directeur de l'Open d'Australie Craig Tiley continue à défendre son travail

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans une vidéo à destination interne, Craig Tiley, directeur de l'Open d'Australie, assure, alors qu'il est extrêmement critiqué depuis quelques jours en raison de l'affaire Djokovic, que ses équipes ont fait « un travail incroyable ». Dans le feuilleton à rebondissements de l'affaire Djokovic, la Fédération australienne de tennis n'a pas lâché l'affaire. Craig Tiley, patron - dans une position très inconfortable - de l'Open d'Australie, a adressé à ses équipes une vidéo que s'est procurée samedi le Herald Sun, dans laquelle il plaide sa cause : « On blâme beaucoup, mais je peux vous assurer que notre équipe a fait un travail incroyable. Nous comprenons la situation actuelle et nous travaillons en étroite collaboration avec Novak et son équipe, ainsi qu'avec d'autres personnes et leur équipe, qui se trouvent dans cette situation. » La Fédération est au centre des critiques, après l'annulation du visa d'entrée en Australie de Djokovic, dans la nuit de mercredi à jeudi, au motif qu'il ne remplissait pas les strictes conditions d'entrée sur le territoire imposées dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Elle a été accusée d'avoir induit les joueurs en erreur à propos des obligations en matière de vaccination contre le Covid-19 pour entrer dans le pays. On continue à se renvoyer la balle Depuis ce samedi, on sait que les avocats de Novak Djokovic axent leur défense sur le fait que le numéro un mondial aurait contracté le Covid à la mi-décembre, mais toujours est-il que ce ne serait pas (plus ?) un argument recevable pour entrer sur le sol australien. Le gouvernement australien a assuré avoir prévenu Tennis Australia dès novembre que cette disposition n'était valable que pour les résidents australiens, non pour les citoyens étrangers voulant entrer dans le pays. Mais Tiley assure que son équipe a fait « tout ce qu'elle pouvait faire selon toutes les instructions qui lui ont été fournies ». lire aussi Tout sur l'affaire Djokovic

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles