Open d'Australie (H) - Matteo Berrettini blessé mais qualifié en deuxième semaine à Melbourne

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'Italien Matteo Berrettini, 10e mondial, a mieux géré les fins de set que le Russe Karen Khachanov (20e), samedi, au troisième tour de l'Open d'Australie (7-6, 7-6, 7-6). Sauf qu'il a terminé avec une blessure aux abdominaux. Nés tous deux au printemps 1996, arrivés tous deux jusqu'à la 8e place mondiale, Matteo Berrettini (1,96 m, 10e ATP) et Karen Khachanov (1,98 m, 20e) ont aussi pour point commun de tutoyer les deux mètres et d'envoyer du lourd. Ce samedi, au troisième tour de l'Open d'Australie, l'Italien a néanmoins conservé sa mainmise historique sur le Russe avec une quatrième victoire en autant d'affrontements officiels (7-6, 7-6, 7-6 en 2 h 59). Peut-être un peu moins rigide et un peu plus joueur, il a fait la différence dans les trois tie-breaks du match (7-1, 7-5, 7-5). Sans doute valait-il mieux que ça s'arrête là pour lui car il venait de se faire mal dans le dixième jeu de la dernière manche. lire aussi Le tableau du simple messieurs Sur un retour de revers en extension, l'Italien a ressenti quelque chose au niveau des abdominaux qui l'a fait tiquer sur le coup droit suivant. Le soigneur est intervenu à 5-4 et lui a demandé de s'allonger sur le dos afin de lui masser la sangle abdominale, côté gauche, juste sous la cage thoracique. Après sa victoire, Berrettini a reconnu que ça le gênait pour servir, ce qui venait de se voir dans l'ultime tie-break, où la vitesse de ses engagements avait chuté. Dans quel état sera-t-il, lundi, au moment de défier Stefanos Tsitsipas, en huitièmes de finale ?