Open d'Australie (H) - Medvedev, vainqueur de Rublev à l'Open d'Australie : « C'est la première fois que je vois Andrey aussi fatigué »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Daniil Medvedev est revenu sur le combat physique que lui et Andrey Rublev ont disputé lors de leur quart de finale de l'Open d'Australie ce mercredi. Le n°4 mondial a livré match très solide pour s'en sortir en trois sets (7-5, 6-3, 6-2). « Est-ce que vous considérez que cette victoire face à Andrey Rublev était votre meilleur match du tournoi ?
Définitivement. Andrey est en grande forme en ce moment. C'était l'un des favoris pour aller loin dans ce tournoi. C'était sa quatrième apparition en quarts d'un Grand Chelem donc il voulait absolument aller en demies. Donc remporter ce match en trois sets, spécialement avec cette difficulté physique, me rend très heureux. On a eu des rallyes incroyables, je pense que le match était de haute qualité. lire aussi Medvedev se qualifie pour les demies La dimension physique a été une des clés importantes de la rencontre...
C'est la première fois que je vois Andrey aussi fatigué. Il s'entraîne cinq heures par jour non et n'est jamais fatigué. Et là, j'ai réussi à le fatiguer. J'avais quelques crampes à la fin mais c'était normal. J'ai essayé de ne pas lui montrer parce que je menais deux sets à zéro avec un double break dans le troisième. Tout le monde se bat mais c'est plus facile de se battre quand on voit que son adversaire est en difficulté... Donc je ne voulais rien montrer. « Je suis heureux de réussir à garder ce momentum » Vous êtes sur une série de 19 victoires, quel sentiment vous habite quand on arrive à tout gagner comme ça ?
C'est une bonne sensation. Plus tu gagnes, plus tu accumules les victoires de suite, meilleur c'est. Je suis heureux de mon niveau sur ces matches que j'ai joués et gagnés. La confiance joue beaucoup. Quand je perds, mon jeu devient un peu plus faible. Je suis heureux de réussir à garder ce momentum. J'espère que je vais pouvoir le conserver pour deux matches de plus (sourire). » lire aussi Le tableau du simple messieurs