Open d'Australie (H) - Open d'Australie : Rafael Nadal gère face à Cameron Norrie et file en huitièmes

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Vainqueur 7-5, 6-2, 7-5 de Cameron Norrie, Rafael Nadal affrontera Fabio Fognini, tombeur d'Alex de Minaur, en huitièmes de finale. Son premier vrai test du tournoi. À chacune de ses sorties, on scrute l'état de son dos. Avant le tournoi, Rafael Nadal a prévenu qu'il gérait sa douleur et espérait que le temps serait son allié. Lors de son troisième tour, samedi face à Cameron Norrie, le Majorquin a encore su se préserver avec une nouvelle victoire en trois sets 7-5, 6-2, 7-5 en 2 h 14. La marge dont bénéficie le 2e mondial sur le Britannique n'a pas vraiment permis de juger de son état de forme. Il rassure à certains moments, inquiète (un peu) à d'autres. Il n'a encore perdu aucun set Au premier jeu, il a lancé les débats avec autorité : un ace d'entrée puis un service gagnant à 197 km/h (son service le plus rapide du match) pour conclure. Puis il s'est offert des balles de break (5 balles de break converties sur 12 au total) sur chaque engagement adverse. Jusqu'à 2-2, c'était du bon Nadal, solide et conquérant. Puis il a offert le break au 69e mondial avant de se reprendre immédiatement avec un débreak blanc à 3-2. Lors de ce premier set, empoché 7-5, il a connu quelques petits soucis en revers (16 fautes directes dont 10 en revers dans la manche, 35 fautes directes au total dont 17 en revers). Est-ce son problème au dos qui le gêne dans ses rotations ? Peut-être. Mais Rafael Nadal s'est bien repris au fil du match et a trouvé son rythme pour s'imposer dans le triste silence du huis clos. La mission est bien remplie pour l'Espagnol qui n'a toujours pas perdu un set du tournoi et a préservé son dos. Son prochain rendez-vous en huitièmes de finale face à Fabio Fognini, solide vainqueur en trois sets d'Alex de Minaur, fera figure de vrai test (12-4 pour Nadal dans leurs confrontations). lire aussi Le tableau de l'Open d'Australie