Open d'Australie (H) - Rafael Nadal rassure à la veille de son entrée en lice à l'Open d'Australie

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Gêné depuis deux semaines par une douleur dans le bas du dos, Rafael Nadal s'est entraîné deux heures à Melbourne Park, ce lundi. Une séance intense et rassurante. Il y avait des sourires et de la décontraction dans le clan Nadal, ce lundi midi, à l'image de l'agent Carlos Costa, installé sur la chaise d'arbitre du court n°12, ou du papa Sebastián Nadal, assis dans un coin du court et pris d'un fou rire au milieu de la séance de son fiston. Rien à voir avec l'ambiance morose de la veille. lire aussi Nadal diminué et inquiet Le visage de Rafael Nadal était, lui aussi, beaucoup moins fermé que dimanche, lorsqu'il avait avoué en conférence de presse être « un peu inquiet » pour son Open d'Australie. « La question, c'est de savoir dans quel état je vais commencer le tournoi », avait-il indiqué. Touché dans le bas du dos lors d'un entraînement avec Jannik Sinner à Adélaïde il y a deux semaines, l'Espagnol n'a pas pu se préparer comme il l'aurait souhaité ces dix derniers jours, la douleur n'ayant toujours pas disparu. « Ce n'est pas une blessure sérieuse, mais c'est quelque chose qui traîne de nombreux jours », avait-il expliqué. Impressionnant contre Ruud à l'entraînement Dimanche, c'était la soupe à la grimace pour le numéro 2 mondial et ses proches après un entraînement inquiétant, notamment au service. Mais lundi, tout semblait aller beaucoup mieux. « Ce n'est plus le même homme », glissait-on dans son entourage. Très mobile, « Rafa » n'a montré aucun signe de souffrance lorsqu'il a enchaîné les services, certains extrêmement puissants.

Après une petite heure d'échauffement, il a fait un set d'entraînement avec le Norvégien Casper Ruud. A l'exception de deux doubles fautes et d'un break concédé sur son premier engagement, il a très bien servi. A l'échange, il a souvent débordé le 28e mondial et a joué avec énormément d'intensité, sans jamais grimacer. Nadal doit démarrer son Open d'Australie mardi contre le Serbe Laslo Djere, 56e mondial.