Open d'Australie (H) - Pour Rafael Nadal, par Stefanos Tsitsipas à l'Open d'Australie, « il faut accepter ça, c'est la vie »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Rafael admettait que la défaite était rude ce mercredi, en quarts de finale de l'Open d'Australie. Mais l'Espagnol, qui a mené deux sets à rien et manqué de grosses opportunités dans le tie-break du troisième set, ne voulait pas se lamenter et continuer à avancer. Rafael Nadal, avez-vous senti le match glisser dans le tie-break du troisième set ?
Non, je pense que c'est un peu de tout. Après, j'ai raté quelques balles dans le tie-break, que je ne dois pas manquer, que je ne peux pas manquer si je veux gagner. Et voilà. Stefanos a ensuite joué de très bons quatrième et cinquième sets. J'étais là, j'ai joué quelques mauvais jeux. Félicitations à lui. lire aussi Tsitsipas renverse Rafael Nadal en cinq sets et file en demies Comment évaluez-vous les émotions immédiatement derrière ce match ?
Bien sûr je suis triste. Je perds un match en quart de finale d'un événement qui représente beaucoup pour moi. L'Open d'Australie est l'un de mes préférés sans aucun doute. J'ai manqué une opportunité d'être à nouveau en demi-finale ici. Il a sans doute mieux joué que moi dans les moments importants. C'était un match équilibré. J'ai essayé de faire de mon mieux, avec la bonne attitude, de rester positif tout le match, de me battre. Ça n'a pas suffi. Parfois, cela suffit. Pas aujourd'hui. C'est juste une histoire de plus dans ma carrière (sourire). Il faut accepter ça et continuer à aller de l'avant. C'est la vie. « Dans les quatrième et cinquième sets, il a joué un très, très haut niveau de tennis » Même si vous perdez le troisième set, le pensiez-vous capable de revenir ainsi dans les quatrième et cinquième sets ?
Je jouais contre l'un des meilleurs joueurs du monde, donc tu t'attends toujours au meilleur de la part de ce genre d'adversaire. Mais il a clairement changé de niveau ensuite. Il a commencé à mieux jouer dans le troisième set, mais dans les quatrième et cinquième, il a joué un très, très haut niveau de tennis. lire aussi Décryptage du point qui a tout fait basculer Avez-vous souffert de votre dos aujourd'hui ?
Non, non. Pas de problème avec mon dos. lire aussi Le tableau du simple messieurs