Open d'Australie (H) - Tennis Australia avait été prévenu deux fois que l'exemption de Novak Djokovic poserait problème

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Novak Djoković
    Novak Djoković
    Joueur de tennis serbe

En novembre, la Fédération australienne (Tennis Australia) a reçu deux lettres du gouvernement fédéral indiquant qu'une personne non vaccinée ayant contracté le Covid-19 dans les six derniers mois, ce qui serait le cas de Novak Djokovic, ne pourrait pas entrer en Australie sans effectuer une quarantaine. On commence à en savoir un peu plus sur le processus qui a mené à ce que Novak Djokovic se voie refuser l'entrée sur le territoire australien, après une dizaine d'heures bloqué à l'aéroport de Melbourne. Selon The Age, Tennis Australia (la fédération australienne de tennis qui s'occupe de l'Open d'Australie) avait été prévenu dès le mois de novembre qu'une personne non vaccinée, bien qu'ayant contracté le Covid-19 au cours des six derniers mois, ne pourrait pas entrer sur le sol australien sans effectuer au préalable une quarantaine de quatorze jours. lire aussi Djokovic dépose un recours en justice Deux lettres ont été envoyées à Craig Tiley, le directeur de l'Open d'Australie, les 18 et 29 novembre. D'abord par la première secrétaire du département de la santé, Lisa Schofield, qui indiquait que « les gens ayant préalablement contracté le Covid-19 sans avoir reçu une dose de vaccin ne sont pas considérés comme totalement vaccinés » et se verraient refuser « une entrée sur le territoire sans quarantaine, quand bien même ils auraient reçu une exemption vaccinale étrangère ». Greg Hunt, Ministre de la Santé australien, dans un courrier adressé à Craig Tiley « Les personnes ayant contracté le Covid-19 au cours des six derniers mois, qui cherchent à entrer en Australie depuis l'étranger et qui n'ont pas reçu deux doses d'un vaccin reconnu ne sont pas considérées comme entièrement vaccinés » Onze jours plus tard, c'est le ministre de la Santé lui-même, Greg Hunt, qui a adressé un courrier au dirigeant sud-africain pour lui rappeler que « la police des frontières australiennes a informé que les gens devaient être totalement vaccinés, comme l'a défini l'ATAGI (Australian Technical Advisory Group on Immunisation), pour entrer en Australie sans quarantaine ». lire aussi Djokovic, une « affaire politique » Et d'ajouter : « Je peux confirmer que les personnes ayant contracté le Covid-19 au cours des six derniers mois, qui cherchent à entrer en Australie depuis l'étranger et qui n'ont pas reçu deux doses d'un vaccin reconnu ne sont pas considérées comme entièrement vaccinés. »

Selon The Age, Novak Djokovic a demandé une exemption médicale en indiquant avoir contracté le Covid-19 au cours des six derniers mois, ce qui faisait partie des cinq motifs d'exemption évoqués par Tennis Australia. Le numéro 1 mondial est pour l'heure toujours à Melbourne, dans un hôtel de quarantaine. Il a fait appel de la décision d'expulsion alors que le président de la République de Serbie accuse l'Australie de « harcèlement » contre le joueur serbe. lire aussi Djokovic, « mieux qu'il ne vienne pas »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles