Open d'Australie : les joueurs pourront jouer même s'ils sont positifs au Covid

Craig Tiley, le directeur de l'Open d'Australie. (P. Lahalle/L'Équipe)

Le patron de l'Open d'Australie, Craig Tiley, a déclaré dimanche que les joueurs et les joueuses ne seront pas obligés de faire des tests Covid pendant le tournoi (16-29 janvier) et pourraient jouer même s'ils se retrouvent testés positifs, comme un membre de l'équipe australienne de cricket la semaine dernière.

Un an après l'expulsion de Novak Djokovic - non-vacciné contre le Covid-19 - le protocole sanitaire de l'Open d'Australie a fortement été assoupli. Le patron du Grand Chelem australien a confirmé dimanche que les participants ne seront pas obligés de se soumettre à des tests contre le virus. « Nous suivons (les protocoles) en cours dans notre communauté, a déclaré Craig Tiley. Nous suivons ces règles et nous avons été clairs vis-à-vis des joueurs et de notre staff : si quelqu'un ne se sent pas bien, il devrait rester à la maison. »

lire aussi : L'actu de l'Open d'Australie

Interrogé sur l'hypothèse de voir des joueurs disputer une rencontre en étant positif au Covid, le dirigeant a ouvert la porte à cette possibilité. « Comme pour le cricket, il pourrait y avoir des joueurs qui jouent avec le Covid », a reconnu Tiley, prenant l'exemple de Matthew Renshaw.

Membre de l'équipe australienne de cricket, ce dernier avait été testé positif à l'entame d'un test-match de cinq jours contre l'Afrique du Sud, la semaine dernière. Il avait continué à jouer tout en étant isolé de ses coéquipiers et à l'écart du vestiaire jusqu'à passer un test négatif. L'Open d'Australie est prévu du 16 au 29 janvier.

lire aussi : L'Équipe Explore : le making-of d'une saison folle