Open d'Australie - La nuit à Melbourne - Le reste de la nuit à l'Open d'Australie : Korda impressionne, Nadal et Alcaraz maîtrisent

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À l'isolement début janvier, l'Américain Sebastian Korda a impressionné face au 12e mondial Cameron Norrie ce lundi à l'Open d'Australie. Pour ses débuts à Melbourne, Carlos Alcaraz n'a pas tremblé. C'est terminé pour Coco Gauff, balayée et ça n'a même pas commencé pour Ons Jabeur, forfait. La perf de la nuit : Korda surclasse Norrie Se préparer dans une chambre d'hôtel n'est visiblement pas un problème pour Sebastian Korda. Testé positif au Covid-19 à son arrivée en Australie début janvier, l'Américain de 21 ans a passé plusieurs jours à l'isolement à Adélaïde, se contentant de frapper, parfois maladroitement, quelques balles contre le mur au-dessus de son lit. Mais pour son premier match officiel depuis deux mois, le 43e mondial a surclassé le Britannique Cameron Norrie (6-3, 6-0, 6-4). Vainqueur du Masters 1000 d'Indian Wells en octobre, Norrie, 12e à l'ATP, est la première grosse tête de série à quitter le tableau masculin. 70 Face à l'Américain Marcos Giron (6-1, 6-4, 6-2), l'Espagnol Rafael Nadal, 5e mondial, a remporté le 70e match de sa carrière à l'Open d'Australie. C'est évidemment moins qu'à Roland-Garros (105 victoires), mais c'est mieux qu'à Wimbledon (53) et à l'US Open (64) où il a pourtant plus souvent été titré (deux fois en Angleterre et quatre fois aux Etats-Unis contre une seule en Australie). Le forfait de la nuit : Jabeur, la tuile Deux ans après son quart de finale à l'Open d'Australie, Ons Jabeur arrivait à Melbourne avec beaucoup d'ambition. Mais la Tunisienne de 27 ans n'a pas pu défendre ses chances. Touchée au dos la semaine dernière à Sydney, où elle avait dû abandonner pendant son quart de finale contre Anett Kontaveit, la 10e mondiale a déclaré forfait à quelques heures de son premier tour face à l'Espagnole Nuria Parrizas. Jabeur est remplacée dans le tableau par la lucky loser roumaine Irina Bara. lire aussi Jabeur, l'étoile de Tunisie Naomi Osaka, à propos de Peng Shuai après sa victoire contre Camila Osorio (6-3, 6-3). « Je suis très fière de la WTA, je trouve qu'elle a parfaitement géré la situation »

Les autres résultats de la nuit : Alcaraz montre les muscles Habillé d'un débardeur qui ne va pas l'aider à se détacher des comparaisons pesantes avec Rafael Nadal, Carlos Alcaraz a impressionné pour son entrée en lice à Melbourne. L'Espagnol de 18 ans, 31e mondial, a surclassé le Chilien Alejandro Tabilo, qui ne s'est pas vraiment comporté comme le boss sur le court n°7 (6-2, 6-2, 6-3). Matteo Berrettini, 7e mondial, Hubert Hurkacz, 11e, et Denis Shapovalov, 14e, ont quant à eux connu des débuts mouvementés à Melbourne Park. Légèrement malade, l'Italien a cédé le premier set de sa quinzaine contre l'Américain Brandon Nakashima avant de se reprendre (4-6, 6-2, 7-6, 6-3). « Merci imodium », a-t-il signé sur la caméra après la partie, en référence à ses problèmes gastriques du jour. Le Polonais et le Canadien ont également dû s'employer pour écarter respectivement le Biélorusse Egor Gerasimov (6-2, 7-6, 6-7, 6-3) et le Serbe Laslo Djere (7-6, 3-6, 6-4, 6-2). À domicile, l'Australien Aleksandar Vukic, 144e à l'ATP et bénéficiaire d'une invitation dans le tableau principal, a réussi l'une des belles performances de cette première journée en écartant le Sud-Africain Lloyd Harris, 33e mondial et quart-finaliste à l'US Open l'an passé (4-6, 6-3, 7-5, 7-6).
Enfin, l'Open d'Australie est déjà terminé pour Coco Gauff. La pépite américaine, 16e mondiale à 17 ans, s'est effondrée face à la Chinoise Qiang Wang (6-4, 6-2).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles