Open d'Australie: un report peu probable malgré les incendies

La fumée liée aux feux de forêt qui ravagent l'Australie ne devrait pas entraîner un report du premier tournoi du Grand Chelem de l'année, ont annoncé mardi les organisateurs, assurant avoir pris toutes les mesures pour protéger les joueurs. L'Open d'Australie doit se tenir du 20 janvier au 2 février à Melbourne, une ville enveloppée depuis plusieurs jours d'un nuage de fumée toxique lié aux incendies qui font des ravages à l'est. 

Djokovic avait envisagé le report

Novak Djokovic, président du Conseil des joueurs de l'ATP et n°2 mondial, avait demandé dimanche aux organisateurs de l'Open d'envisager un report du tournoi si les incendies, qui ont fait 25 morts, et la fumée menaçaient la santé des joueurs.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Les prévisions sont bonnes"

Le patron de la Fédération australienne (Tennis Australia) Craig Tiley a affirmé mardi ne pas envisager une telle mesure. "Au vu des informations dont nous disposons pour le moment - avec les qualifications qui ont lieu la semaine prochaine - les prévisions sont bonnes. Nous ne prévoyons aucun retard et nous avons mis en place des mesures supplémentaires afin de garantir que l'Open d'Australie puisse se dérouler comme prévu".

M. Tiley a reconnu que même si les images des feux étaient bouleversantes, il n'y avait aucun danger pour les habitants de Melbourne. "Les incendies les plus proches sont à plusieurs centaines de kilomètres de la ville", a-t-il affirmé, soulignant que la santé et la sécurité...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi