Organisé dans douze pays différents, l'Euro 2021 est-il encore réellement viable avec la pandémie ?

Vincent Daheron
·1 min de lecture

En lançant une formule inédite et novatrice en septembre 2014, l’UEFA ne se doutait évidemment pas de l’état du monde près de sept ans plus tard. Ainsi, à moins de 100 jours du lancement de l’Euro 2021, organisé pour la première fois de l’histoire dans douze pays différents, la Covid-19 est passée par là et pourrait remettre en cause l’événement. Les transferts de personnes entre pays sont parfois limités et les événements sportifs récents laissent à penser que rien n’est joué. Le Royaume-Uni est notamment au cœur du problème. Londres doit recevoir les demi-finales et finale de l’Euro mais après l’apparition d’un variant "britannique", de nombreux pays ont fermé leurs frontières avec l'île, obligeant certaines rencontres de Ligue des champions à se délocaliser à l’étranger. De plus, l’épisode récent du Covidgate de l’équipe de France de rugby engagée dans le Tournoi des Six nations prouve qu'aucune compétition n'est à l’abri.

"Je pense que les stades seront quasiment pleins"

Mais du côté de l’UEFA, aucune raison de s’affoler. Ce que confirme l’épidémiologiste et médecin de santé publique, le Dr Martin Blachier. "Si l’événement avait même lieu demain, je pense que ce serait tenable, affirme-t-il. Parce qu’on n’aurait pas de...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi