Organisation de la CAN 2025 : la Guinée déçue de la décision de la CAF

Les joueurs guinéens ne joueront pas à domicile la CAN en 2025. (L. Argueyrolles/L'Équipe)

Le gouvernement de la Guinée, par le biais de son porte-parole, a réagi ce lundi à la décision de la CAF de lui retirer l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations 2025. Une décision qu'il explique par la puissance du lobby financier.

Ousmane Gaoual Diallo, porte-parole du gouvernement de la Guinée, a annoncé ce lundi que les Guinéens étaient déçus de la décision de la CAF de lui retirer l'organisation de la CAN 2025. « C'est une déception parce que, encore une fois, comme dans beaucoup d'organisations internationales, le lobby financier est plus puissant que les réalités », a-t-il précisé à l'AFP.

lire aussi


CAN 2025 : la Guinée dans l'incapacité d'organiser la compétition ?

Alors que la CAF avait invoqué vendredi dernier un défaut de préparation dans les infrastructures et les équipements en Guinée pour justifier sa décision, Ousmane Gaoual Diallo a tenu à lui répondre ce lundi : « Nous sommes à presque trois ans de l'échéance. Les plus grands stades qu'on construit aujourd'hui se construisent en 24 mois. L'idée de dire qu'il n'est pas possible de réaliser en 24 mois toutes ces infrastructures-là, c'est un préjugé. »

Plusieurs pays déjà candidats


Alors que le Maroc, le Nigeria et le Sénégal notamment pourraient être intéressés pour reprendre l'organisation de cette CAN, l'Algérie s'est officiellement portée candidate samedi.

lire aussi


Patrice Motsepe : « Aucun pays ne sera favoris頻 pour organiser la CAN 2025