Orlando enfonce les Golden State Warriors en NBA

Face à Jalen Suggs, Klay Thompson a tenté un tir de la dernière chance pour s'imposer. Raté. (USA Today Sports/Presse Sports)

Les 39 points de Stephen Curry n'ont pas suffi à empêcher une quatrième défaite de suite des Golden State Warriors, vaincus à Orlando (129-130) et désormais en crise ouverte après un début de saison catastrophique.

Le tir de la dernière chance de Klay Thompson, à une main en déséquilibre depuis la ligne de fond, alors que s'égrenaient les dernières secondes de la rencontre contre Orlando, n'a pas trouvé la cible, et plongé les champions en titre dans une crise qui couvait déjà depuis un moment.

Les Golden State Warriors ont été incapables de venir à bout, jeudi soir, d'une équipe stagnant dans les bas-fonds de la Conférence Est, Orlando (2-7 désormais), vaincu à Orlando (129-130). Constat alarmant alors que les « Splash Brothers » ont livré leur meilleure partition de la campagne en cours, au moins sur le plan offensif. Le MVP de la dernière finale Stephen Curry s'est fendu de 39 points à un superbe taux de réussite de 13 sur 22 au tir (8/15 à 3 points), auxquels il a ajouté 9 passes décisives, tandis que Thompson a enregistré 27 unités (10/24, 7/15 à 3 points).

Mais ce déséquilibre entre la réussite de ses deux pointes et le reste de l'équipe dit à peu près tout des maux d'une équipe toujours en pleine recherche d'elle-même après neuf rencontres (3-6, sur une série de quatre défaites de suite), incapable de s'imposer à l'extérieur (0-5), en manque de ressources sur son banc après les départs de Gary Payton Jr, Otto Porter Jr et Nemanja Bjelica notamment (seulement 22 points pour les remplaçants dont 11 pour le 6e homme Jordan Poole), et surtout totalement apathique en défense.

À l'image de cette dernière sortie en Floride, catastrophique sur ce point, où les champions ont concédé trois quarts temps à plus de 30 points pour leurs hôtes, dont une troisième période en mode All-Star Game à 43 points offerts au Magic des jeunes loups Jalen Suggs (21 ans, 26 points dont 15 dans le money-time, plus 9 passes et 4 interceptions), du rookie italien numéro 1 de la draft Paolo Banchero (19 ans, 22 points) et de Franz Wagner (21 ans, 19 points).

Une passivité coupable qui a permis à Orlando, pourtant un moment distancé (57-73, 27e), de revenir sur les talons des Warriors, allant chercher 46 lancers francs (33 convertis) contre seulement 15 pour Golden State. Suggs, 4e de la draft 2021, a ensuite sonné la révolte, inscrit le panier décisif à 3 points et intercepté une passe de Stephen Curry pour sceller le succès des siens.


Des changements à venir

« On doit se sauver, car personne ne le fera à notre place », lançait à la sortie Steve Kerr, l'entraîneur des champions, annonçant des changements à venir dans les rotations de son équipe. « Nous avons eu neuf matches pour nous faire une idée des différentes combinaisons. Il est temps d'essayer quelque chose de différent. » Golden State sera, dès la nuit prochaine, en déplacement du côté de New Orleans.


lire aussi

L'actualité de la NBA