Orlando et San Antonio battent Phoenix et Milwaukee en NBA

Bol Bol et Orlando ont dominé Devin Booker et les Suns. (M. Watters/USA Today Sports/Reuters)

Mal classé, Orlando a réussi une belle performance en corrigeant Phoenix (114-97), vendredi en NBA. San Antonio, qui restait sur cinq revers consécutifs, a battu Milwaukee (111-93), le n°1 de la saison régulière.

Deux équipes mal en point en NBA se sont offert un joli bol d'air, vendredi. L'Orlando Magic, avant-dernier de la conférence Est, s'est en effet nettement imposé face aux Phoenix Suns (114-97) et les San Antonio Spurs, qui restaient sur cinq défaites consécutives, ont également nettement battu les Milwaukee Bucks (111-93), qui présentent actuellement le meilleur bilan de la ligue pro nord-américaine.

lire aussi : Les résultats de la nuit

Orlando a pris un bon départ, menant de neuf unités (23-14, 7e ; 28-19, 10e) dans le premier quart-temps. Le Magic a mené la quasi-totalité de la première période, mais en ayant son adversaire revenu sur ses talons. La franchise de Floride s'est de nouveau détachée au score, en milieu de troisième quart (74-64, 31e), creusant ensuite l'écart puis résistant à un retour des Suns, avant de s'envoler pour de bon.

Carter et Wagner, les plus efficaces à OrlandoL'Orlando Magic a été principalement porté par Wendell Carter (20 points, 10 rebonds) et Franz Wagner (17 pts). Bol Bol a également « doublé » avec 13 points et 15 rebonds. Du côté des Phoenix Suns, Cameron Payne a été le meilleur marqueur de la rencontre (22 points) ; Devin Booker a, lui, inscrit 17 points (6/19 au shoot dont 2/8 à trois points).

Fort de sa victoire, Orlando a gagné une place au classement de la conférence Est et est désormais 13e. Les Suns, qui étaient troisièmes à l'Ouest, ont, eux, reculé d'un cran. Ils vont rester en Floride puisqu'ils joueront contre le Miami Heat lundi. Au même moment, le Magic se déplacera chez les Charlotte Hornets.

lire aussi : Les classements

Antetokounmpo et Holiday (Milwaukee) encore absentsLes San Antonio Spurs avaient agréablement surpris en début de saison, avant de caler et de subir cinq défaites d'affilée, série en cours avant le match de vendredi. Mais les Texans se sont ressaisis de la meilleure manière possible : en battant, largement en plus, les Milwaukee Bucks (111-93), n°1 de la conférence Est et de la NBA.

Mais ces derniers se présentaient particulièrement diminués. Giannis Antetokounmpo et Jrue Holiday, leurs deux meilleurs joueurs, étaient encore absents, à cause d'un genou douloureux pour le premier, d'une entorse de la cheville pour le second. Kris Middleton, Pat Connaughton, Grayson Allen, Joe Ingles et A.J. Green manquaient également à l'appel.

Les Bucks ont tenu trois quart-tempsToutes ces absences n'ont cependant pas empêché les Bucks de rester au contact de leur adversaire. À la fin du troisième quart-temps, ils ne comptaient que sept points de retard (83-76). Mais un 28-17 encaissé dans les 12 dernières minutes a finalement eu raison d'eux. Milwaukee a ainsi concédé son deuxième revers de la saison, trois jours après avoir perdu face à Atlanta.

Keldon Johnson (29 points) et Devin Vassell (22 pts) ont été les principaux artisans du succès texan. Du côté des Bucks, Jevon Carter a été le plus en vue (21 pts). Milwaukee garde le contrôle de la conférence Est, mais n'a plus qu'une victoire d'avance sur Boston. Il rejouera lundi, de nouveau face à Atlanta. Les Spurs sont classés neuvièmes à l'Ouest. Ils défieront Golden State, lundi également.

lire aussi : Toute l'actualité de la saison régulière