Orne : Des moyens « considérables » pour tenter de retrouver un corps 33 ans après un féminicide

AFP

recherches - « 50 militaires de la gendarmerie et de l’armée de terre » venant de différents départements « sont déployés pendant 48 heures depuis ce matin », d’après le colonel Pierre-Olivier Benech

Des fouilles sont menées mercredi et jeudi dans l’Orne pour tenter de retrouver le corps de Marlaine Marquis, une femme que son mari dit avoir tuée en 1989, a annoncé la gendarmerie lors d’une conférence de presse. « 50 militaires de la gendarmerie et de l’armée de terre » venant de différents départements « sont déployés pendant 48 heures depuis ce matin », a déclaré mercredi aux journalistes le colonel Pierre-Olivier Benech, commandant du groupement de gendarmerie de l’Orne.

Le gendarme mentionne « des moyens considérables et hors norme au regard de l’ancienneté des faits », avec la mobilisation de drones, d’un anthropologue, de plongeurs, d’un géoradar et d’un détecteur de métaux. « Deux phases de recherches » avaient déjà été menées en juin, sans succès, a rappelé M. Benech.

Opération « dans une galerie »

Cette nouvelle opération intervient « dans une galerie horizontale à quelques mètres sous le sol où le suspect dit avoir caché sa compagne sous des tôles », d’où la présence d’un régiment du génie équipé d’un « détecteur de matières ferreuses », a précisé le militaire.

Cet équipement n’était pas présent à La Chapelle-Souëf, à une cinquantaine de kilomètres à l’(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Côte d’Or : Un couple retrouvé mort par balles, la piste du féminicide privilégiée
Féminicide : Une femme décède sous les coups de son mari dans les Bouches-du-Rhône
Val-d’Oise : Un homme condamné à 20 ans de réclusion criminelle pour tentative de féminicide