Oscar Piastri donne sa version des faits de l'imbroglio au sujet de son contrat

Oscar Piastri s'explique sur le site de la Formule 1. (HOCH ZWEI/PICTURE ALLIANCE/PRESSE SPORTS/Presse Sports)

L'Australien Oscar Piastri, confirmé hier chez McLaren pour 2023, a livré au site de la Formule 1 sa version des faits sur l'imbroglio avec Alpine, l'équipe qui l'a formé mais qu'il a préféré quitter, faute de garanties.

Le bureau de reconnaissance des contrats (CRB) de la FIA a tranché vendredi et débouté Alpine, qui prétendait avoir un contrat avec son protégé depuis 2019. Oscar Piastri pilotera donc pour McLaren à partir de l'an prochain. Très critiqué par Otam Szafnauer pour son supposé manque de loyauté, le jeune australien a livré sa version des faits au site de la Formule 1.

« La décision de CRB a confirmé que je n'avais pas de contrat pour la saison 2023 [avec Alpine], rappelle le champion F2 2021.J'étais libre de choisir mon destin et j'ai senti que McLaren était une excellente opportunité. Ils ont été très directs, très désireux et enthousiastes de m'avoir. Pour être tout à fait honnête, il y avait un manque de clarté autour de mon avenir dans l'équipe d'Alpine. Ils ont déclaré publiquement qu'ils souhaitaient continuer avec Fernando (Alonso) pour au moins une ou deux années supplémentaires. Je respecte cela. Mais après avoir passé l'année 2022 sans rouler, mes espoirs reposaient sur un baquet Alpine en 2023 mais entre le manque de clarté et un sentiment un peu étrange dans les négociations, je n'ai pas senti que c'était la bonne décision pour moi de compter sur eux. »

Oscar Piastri

« C'est assez gênant car l'annonce était fausse et cela m'a également privé de l'opportunité de dire correctement au revoir à tout le monde à Enstone »

Alors qu'Alpine, à la suite du départ surprise de Fernando Alonso vers Aston Martin, avait annoncé le 2 août que Piastri le remplacerait, l'Australien assure qu'il avait déjà informé l'écurie française de son choix de changer d'air. « Ma décision a été prise bien avant la décision d'Alonso, ce qui a rendu l'annonce d'Alpine probablement encore plus confuse et énervante parce que nous avions dit à l'équipe que je n'allais pas continuer. C'était assez gênant car l'annonce était fausse et cela m'a également privé de l'opportunité de dire correctement au revoir à tout le monde à Enstone. »

Alors que Szafnauer avait raconté avoir annoncé sa titularisation à Piastri, provoquant un sincère enthousiasme chez le jeune pilote, là encore le protégé de Mark Webber donne une version différente : « C'était un épisode bizarre et franchement bouleversant. Otmar m'a annoncé cela devant certains membres de l'équipe qui n'étaient pas au courant de la situation et je ne voulais pas faire une scène devant eux. Une fois en privé, j'ai expliqué à Otmar quelle était notre position et ce qu'on lui avait dit à plusieurs reprises auparavant. C'était très surprenant pour moi qu'il fasse cette annonce. »

lire aussi

Toute l'actualité de la F