Oscars 2023 : « Saint-Omer » d’Alice Diop représentera la France

Maria Laura Antonelli

cinéma - Le film a été doublement récompensé à la Mostra de Venise

Le film « Saint-Omer », doublement primé début septembre à la Mostra de Venise, de la réalisatrice Alice Diop a été choisi pour représenter la France aux Oscars 2023, a annoncé vendredi le Centre national du cinéma (CNC).

Inspiré d’une histoire vraie de procès pour infanticide, « Saint-Omer » cherche à explorer la « question universelle » du « rapport à la maternité », affirmait la réalisatrice lors de la Mostra.

« Un film puissant »

Son film raconte l’histoire de Laurence Coly, interprétée par Guslagie Malanda, une immigrée sénégalaise accusée d’avoir tué son bébé de 15 mois en l’abandonnant sur une plage du Nord à marée montante. Le film, centré sur le procès, s’inspire directement d’un fait divers de 2013 et du procès qui a suivi.

Il s’agit de la première fiction de la réalisatrice de 43 ans, jusque-là spécialisée dans le documentaire dont le remarqué « Nous » (2021), qui emmenait le spectateur à la rencontre d’un territoire -- celui traversé par le RER B -- et de ses habitants.

Lauréat du Grand Prix du Jury et du prix du premier film à Venise, « Saint-Omer » est « un film puissant, emblématique du renouveau du cinéma français que nous sommes fiers d’avoir accompagné notamment par l’avance sur recettes », s’est félicité le patron du CNC, Dominique Boutonnat, cité dans le communiqué. Il sortira en salles le (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
« She-Hulk » : Jameela Jamil, super-vilaine à l’écran, superhéroïne à la ville
« Athena » : Romain Gavras en immersion au cœur des émeutes d’une cité de fiction
« Star Wars » : Jeux, costumes, fanfictions… Les fans inventent leur galaxie lointaine (très lointaine)
« Moonage Daydream » : David Bowie dans un « doc-trip » psychédélique éblouissant
« Don’t Worry Darling » : Olivia Wilde maîtrise le cinéma de genre