Ott Tänak craint que la saison 2021 n'ait pas lieu

Vincent Lalanne-Sicaud
·2 min de lecture

Après des annulations de rallyes en cascade en raison du COVID-19 cette année, Ott Tänak pense que la saison 2021 du WRC pourrait être menacée.


La pandémie de coronavirus a provoqué des changements dans les calendriers de toutes les compétitions mais celui du Championnat du monde des Rallyes a été l'un des plus chamboulés. Si le Rallye de Monza, dernière manche encore au programme cette année, peut être maintenu, la saison 2020 se conclura avec un total de sept dates et uniquement cinq des 13 épreuves initialement prévues. Le Rallye d'Ypres, ajouté au calendrier au mois d'août, a finalement rejoint la liste des événements annulés il y a quelques jours, en raison des mesures imposées en Belgique pour lutter contre le COVID-19.

Lire aussi :

  • Le Rallye d'Ypres annulé en raison du COVID-19

Ott Tänak juge les différentes annulations inévitables mais il s'interroge sur l'approche adoptée par le WRC pour organiser les rallyes dans le contexte actuel. Le Champion du monde en titre craint que les mesures restrictives imposées dans de nombreux pays rendent la tenue de la saison 2021 impossible, tout en s'étonnant que le WRC n'ait pas pris plus de mesures pour assurer le maintien des épreuves.

"L'annulation du Rallye d'Ypres a été décidée pour des raisons vraiment évidentes et il n'y avait pas véritablement d'alternative", a déclaré Tänak à Motorsport.com. "La situation mondiale actuelle est extrême mais cela reste dommage de voir que les autres catégories [du sport automobile] peuvent mettre en place un plan pour faire avec le COVID, tandis que le WRC espère toujours maintenir des événements. Pour le moment, il ne semble pas que [la situation] sera très différente au début de l'année prochaine et si nous conservons la même [approche], nous n'aurons pas du tout de championnat l'an prochain."

Lire aussi :

  • Le Dakar prend des mesures strictes face au COVID-19

Les compétitions sur circuit peuvent s'isoler et fonctionner en bulle, ce qui est plus difficile sur un rallye, qui s'étend sur toute une région et doit emprunter des routes ouvertes entre les spéciales. Yves Matton, directeur des rallyes de la FIA, estime que malgré toutes les mesures prises par la fédération, les annulations sont parfois inévitables.

"Dans les circonstances actuelles, l'accueil d'un rallye international représente un défi majeur, qui impose une collaboration étroite entre toutes les parties impliquées", a expliqué Matton à Motorsport.com. "La nature du rallye est de toucher toutes les communautés visitées, nous ne pouvons pas nous isoler de l'environnement qui nous entoure."


Propos recueillis par Jason Craig