Ott Tänak en tête du Rallye de Finlande après trois spéciales

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Ott Tanak (Hyundai) s'était imposé en Finlande, en 2019. (Pascal Huit/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ott Tänak (Hyundai) était en tête du rallye de Finlande vendredi matin, après la troisième spéciale. L'Estonien devance les Toyota de Lappi et Evans. Kalle Rovanperä est 5e.

Seulement troisième de son rallye national en Estonie remporté par Kalle Rovanperä le mois dernier, Ott Tänak espère prendre sa revanche sur les terres de son rival finlandais ce week-end, sur un terrain similaire. Deuxième de la spéciale d'ouverture derrière son équipier Thierry Neuville jeudi soir, le pilote Hyundai a remporté l'ES2 puis s'est classé deuxième de l'ES3 ce vendredi matin, profitant parfaitement de sa cinquième position sur la route.

Après cette première boucle de spéciales, Tänak compte 5'' d'avance sur Esapekka Lappi (Toyota), le pigiste qui alterne avec Sébastien Ogier sur la troisième Yaris, et 9''2 sur Elfyn Evans, pilote Toyota à plein temps. Quatrième à 9''6 déjà, Craig Breen (Ford) devance le leader du Championnat Kalle Rovanperä, pénalisé par sa position d'ouvreur et pointé à 10''8 du leader.

Loubet 7e, Fourmaux déjà distancé

Pierre-Louis Loubet (Ford) est septième. Il devance de 1''6 un Thierry Neuville en panne de confiance sur ces routes. C'est en revanche déjà plié pour l'autre Français engagé en catégorie reine puisqu'Adrien Fourmaux a endommagé la direction de sa Ford Puma dans une touchette et a bouclé la spéciale avec plus d'un quart d'heure de retard. Il devrait tout de même pouvoir rallier l'assistance, réparer et repartir pour les sept autres spéciales au programme de la journée.

Ce ne sera pas le cas d'Oliver Solberg. La saison cauchemardesque de l'espoir suédois se poursuit en Finlande : parti en tonneaux, le fils du champion du monde 2003 a pulvérisé sa Hyundai i20.

lire aussi

Les résultats du Rallye de Finlande

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles