Oyonnax continue d'impressionner, Massy n'y arrive pas en Pro D2

Les Oyonnaxiens de Gabiriele Lovobalavu se sont imposés contre Montauban. (B. Papon/L'Équipe)

Pour la 14e journée de Pro D2, le leader Oyonnax a continué son récital en battant Montauban (26-10), tandis que Biarritz a disposé de Soyaux-Angoulême (32-15). Massy a concédé une onzième défaite en quatorze rencontres cette saison contre Colomiers (28-31).

Après la victoire épique de Béziers à Agen, sept matches étaient au programme ce vendredi. Provence Rugby s'est imposé sur son terrain face à Rouen (27-19). Après une première période terne (3-3), les Provençaux ont accéléré en deuxième mi-temps et ont assuré la victoire grâce à trois essais de Martin (55e), Tarel (62e) et Massip (78e). Mais un essai Rouennais après la sirène par l'intermédiaire Maafu (81e) a privé les locaux du bonus offensif. Dans son antre d'Aguiléra, Biarritz a disposé de Soyaux-Angoulême (32-15) avec un Ilian Perraux des grands soirs (22 points inscrits). Les Biarrots sont deuxièmes au classement.

lire aussi : Calendrier et résultats de la 14e journée

Le leader Oyonnax n'a pas tremblé sur sa pelouse face à Montauban (26-10). La différence a été faite en première période avec les 26 points des hommes de Joe el-Abd inscrits avant la pause. Ensuite les Montalbanais n'ont pas été capables de revenir. La situation continue d'être critique pour les Tarn-et-Garonnais qui sont désormais 13e au classement. Colomiers s'est imposé de justesse loin de ses bases, sur la pelouse de Massy (28-31) qui n'y arrive décidément pas.

Le Stade Aurillacois a nettement battu Vannes sur sa pelouse (30-19) et enchaîne une deuxième victoire consécutive sur son terrain alors que Carcassonne (12e) s'est donné de l'air en battant Nevers (25-20) dans un match sans grandes envolées et dans lequel les buteurs se sont illustrés. En clôture de cette 14e journée, dans un choc entre cadors du championnat, Mont-de-Marsan est venu à bout de Grenoble (32-19). Les Montois ont pris le match par le bon bout en mettant leur emprise sur ce match avec deux essais de Mensa et Rasaku en 21 minutes. Ils ont ensuite tenu le score dans le deuxième acte et ont même bonifié leur victoire dans les derniers instants.

lire aussi : L'actualité du rugby