Pas de pénalité pour Hamilton, Bottas, Stroll et 5 autres pilotes

Fabien Gaillard
·2 min de lecture

Si Lando Norris a été pénalisé de cinq places sur la grille de départ du GP de Turquie suite à une infraction sous drapeaux jaunes en fin de Q1 suite à la sortie de piste de Nicholas Latifi, d'autres pilotes étaient potentiellement sous le coup d'une sanction similaire. La direction de course a ainsi demandé aux commissaires de se pencher sur les cas de huit autres concurrents passés dans la zone du virage 8 à ce moment-là de la séance.

Parmi ceux-ci se trouvaient notamment les deux candidats au titre pilotes, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, ainsi que le poleman Lance Stroll (déjà innocenté pour un incident similaire en Q3), le troisième Sergio Pérez, le quatrième Daniel Ricciardo ou encore Pierre Gasly. Et il ressort de l'examen de leur situation qu'ils ont tous agi selon la réglementation et n'ont donc pas commis d'infraction.

Lire aussi :

La grille de départ du Grand Prix de Turquie Sainz pénalisé sur la grille de départ à Istanbul Stroll innocenté : il garde sa pole position en Turquie ! Lando Norris pénalisé sur la grille au GP de Turquie

"À la demande du directeur de course, les commissaires ont analysé l'incident survenu pendant la Q1 à 16h07 (heure locale) au virage 8, sous double drapeau jaune, afin de s'assurer que tous les pilotes impliqués avaient conscience de ce double drapeau jaune et avaient réagi conformément à la réglementation", peut-on lire dans une première décision à ce sujet. "La voiture #20 [Kevin Magnussen], la voiture #77 [Valtteri Bottas], la voiture #26 [Daniil Kvyat], la voiture #18 [Lance Stroll], la voiture #11 [Sergio Pérez] et la voiture #44 [Lewis Hamilton] sont passées sur le lieu de l'incident et l'étude de la télémétrie ainsi que des données chronométriques a montré qu'ils avaient agi comme exigé par la réglementation."

Une seconde décision a permis de laver Ricciardo et Gasly de tout soupçon : "À la demande du directeur de course, les commissaires ont analysé l'incident survenu pendant la Q1 à 16h07 (heure locale) au virage 8, sous double drapeau jaune, afin de s'assurer que tous les pilotes impliqués avaient conscience de ce double drapeau jaune et avaient réagi conformément à la réglementation. La voiture #3 [Daniel Ricciardo] et la voiture #10 [Pierre Gasly] sont passées sur le lieu de l'incident et l'étude de la télémétrie ainsi que des données chronométriques a montré qu'ils avaient agi comme exigé par la réglementation."