Pablo Longoria défend la potentielle arrivée de Jordan Veretout à l'OM

Interrogé sur un mouvement de contestation des supporters de l'OM quant à la potentielle embauche du Jordan Veretout, Pablo Longoria, le président marseillais, a fustigé le tribunal populaire accusant sans preuves.

Ces derniers jours, alors que le transfert du milieu Jordan Veretout (29 ans, AS Rome) se profile, une partie des supporters de l'OM a commencé à militer contre sa venue sur les réseaux sociaux, avec le hashtag #VeretoutNotWelcome. Ces fidèles s'appuient sur des rumeurs relatives à une affaire judiciaire concernant sa belle-famille.

lire aussi

Jordan Veretout (AS Rome) tout proche de l'OM

Pablo Longoria sur la potentielle arrivée de Jordan Veretout à l'OM.

« C'est un réflexe de la vie actuelle, les réseaux sociaux : ils pensent ainsi, tout le monde doit suivre... Juger sur une supposition... C'est juste ? C'est moralement acceptable ? Je vous pose la question. »

Interrogé sur le sujet en conférence de presse, le président Longoria a répondu : « Il y a une question dans la vie : faire des jugements moraux, populaires d'une situation, qu'est-ce que cela signifie ? Je pose des questions : ''Est-il condamné ?'' Seconde question : ''Qu'a-t-il fait exactement ?'' On est sur des suppositions, non ? Dans la vie, naturellement, il faut avoir de l'éthique, des valeurs, aller vers les choses bien faites et droites.

Mais le jugement populaire, sur des rumeurs... C'est un réflexe de la vie actuelle, les réseaux sociaux : ils pensent ainsi, tout le monde doit suivre... Juger sur une supposition... C'est juste ? C'est moralement acceptable ? Je vous pose la question. Il faut avoir une réflexion générale sur ce type de sujet, et respecter les personnes. Voilà mon point de vue. »

lire aussi

Toute l'actu de l'OM

Longoria : « Dieng est un joueur sous contrat »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles