Pablo Longoria, président de l'OM : « Je pense que nous sommes dans la bonne direction »

Pablo Longoria soulagé après la victoire de l'OM à Monaco dimanche en Ligue 1 (3-2). (A. Mounic/L'Équipe)

Deux jours après la victoire de l'OM à Monaco en Ligue 1 (3-2), son président Pablo Longoria a tenu mardi une conférence de presse dans laquelle il a abordé de nombreux sujets.

Sur la situation économique« On est dans une bonne tendance, on peut réussir à atteindre l'objectif à la fin de la saison, mais on doit encore faire entrer de l'argent. En début de saison, on n'a pas voulu prendre en compte une potentielle qualification en huitièmes de finale de Ligue des champions ou en barrages de Ligue Europa, mais cet échec nous oblige quand même à trouver cinq millions d'euros d'ici la fin de la saison. »

Sur le besoin d'un renfort offensif« Je tiens d'abord à exprimer mes pensées à Amine (Harit, gravement blessé à Monaco). Moralement, il va mieux. C'est un coup dur pour le club, il représente beaucoup dans le vestiaire. C'est quelqu'un qu'on apprécie, pour son niveau sur le terrain mais également pour son attitude en dehors. Si on vend Gerson, pour lequel il n'y a pas encore d'accord avec Flamengo, et qu'on perd Harit, on prendra un nouveau joueur lors du prochain mercato. Et la tendance est qu'Harit manque la fin de saison. »

lire aussi : Quel visage aura le mercato hivernal de l'OM ?

Sur le travail de Payet et Dieng« Je veux mettre en lumière le travail de (Dimitri) Payet et Dieng. Ce n'est jamais facile pour un joueur comme Payet de vivre ce genre de situation. Je suis très content de voir que les joueurs travaillent pour récupérer leur place et je les remercie pour ça. Le travail paye, mais trouver une place dans cette équipe n'est pas facile. En tant que dirigeant, on doit respecter les choix du coach. Le talent de Payet est une évidence, mais le collectif est plus important que tous les cas individuels. »

lire aussi : Payet, 36 minutes pour l'avenir

Sur la situation d'Igor Tudor« Je n'ai jamais douté du coach. Il ne faut pas seulement analyser les derniers résultats. Un dirigeant doit analyser la tendance. Après le meilleur début de saison de l'histoire du club, on a connu un mois très compliqué en termes de résultats. Mais selon les chiffres, on a eu 70 % de chances de gagner contre Lens (défaite 0-1), 83 % contre Ajaccio (défaite 1-2) et 18 % de risques de perdre contre Tottenham (défaite 1-2). Selon moi, on méritait plus de gagner contre Lens que contre Lyon (victoire 1-0). À la fin, le football est juste, et le travail paye. »

Sur sa relation avec les supporters« Je tiens d'abord à remercier les supporters pour le soutien qu'ils nous apportent. C'est fondamental pour nous, ça nous touche, ça nous rend fiers, et on veut continuer dans ce sens. L'ambiance à l'Orange Vélodrome est unique, extraordinaire. Mais en point noir, je n'ai pas digéré ce qu'il s'est passé contre Francfort. C'est inadmissible. Tout le monde doit se sentir en sécurité dans le stade, y compris les supporters adverses. J'ai de très bonnes relations avec les supporters, avec du respect mutuel. On doit travailler tous ensemble pour améliorer la sécurité autour du stade. »

lire aussi : Longoria : « Jean-Pierre Papin va venir »

Sur son premier bilan en tant que président« J'ai fini la saison dernière très fatigué. Tous les changements de cet été, j'y pensais depuis longtemps, parce que tu ne peux pas dépendre d'un but au dernier moment (de Lens contre Monaco la saison dernière) pour construire un projet. Il fallait de la cohérence, partir vers un football plus vertical, physique, pour être plus compétitif sur le plan européen.

Je suis ambitieux, content, j'ai de l'espoir parce que nous sommes en train de changer une culture de travail, une mentalité. On croit en ce qu'on fait, on est plus mature chaque jour. On cherche à faire prendre aux joueurs de la valeur tout en ayant de la stabilité. Nous sommes en train de construire les bases d'un projet qui doit être le plus pérenne possible parce que je pense que nous sommes dans la bonne direction. »

lire aussi : Toute l'actualité de l'OM