Pablo Mateo en forme aux Championnats de France Espoirs à Albi

Pablo Mateo s'envolera mardi pour Portland. (S. Boué/L'Équipe)

Le sprinteur Pablo Mateo a marqué les esprits ce week-end à Albi lors des Championnats de France Espoirs, avec un succès sur 100 m en 10''00 (+2,4 m/s), juste avant de rejoindre les Bleus aux Mondiaux d'Eugene où il fait partie du collectif relais.

Le Stadium municipal d'Albi n'a pas fait mentir sa réputation d'enceinte très propice aux performances de premier plan, surtout quand il fait (très) chaud sur la nouvelle piste et que le vent souffle dans le dos des athlètes. C'était le cas ce week-end lors des Championnats de France Espoirs.

Samedi, Pablo Mateo (21 ans) a ainsi remporté le 100 m en 10''00 (+ 2,4 m/s), un chrono non homologable, mais le sociétaire du Stade Bordelais avait auparavant signé un nouveau record personnel en série, en 10''30, cette fois avec un fort vent de face (-0,9 m/s). En finale, Mateo a devancé le Mauricien Noa Bibi (10''03). Il s'envolera mardi pour Eugene (15-24 juillet) et les Mondiaux où il fait partie du collectif tricolore sur 4x100 m.

Le Mauricien Noa Bibi impressionne sur 200 m

Ce dimanche, Albi a encore donné des ailes aux athlètes, puisque Noa Bibi (21 ans), encore lui, a signé une performance tout à fait épatante sur 200 m en s'imposant en 19''89 (+1,3 m/s), évidemment nouveau record national pour le Mauricien, devenant aussi dixième meilleur performeur mondial de l'année. Son précédent record sur le demi-tour de piste était de... 20''93 fin mai à Colmar. Bibi a devancé Maxime Lancelot (20''65), sacré champion de France Espoirs.

Baptiste Thiery franchit 5,70 m

Autre performance notable, celle de Baptiste Thiery à la perche, avec un nouveau record personnel à 5,70 m pour le récent champion de France de décathlon. Le Martiniquais (21 ans) a amélioré sa précédente meilleure marque de 5 centimètre et a franchi 5,70 m au troisième essai avant d'échouer à 5,76 m. Le record de France Espoirs est de 5,93 m, propriété conjointe de Romain Mesnil (1999) et Jean Galfione (1993).

lire aussi

L'actualité de l'athlétisme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles