Paco Jémez, le nouveau conquistador

SO FOOT

Christophe Colomb avait découvert les Amériques un beau jour du mois d'octobre, le 12 précisément. Pour le meilleur ou pour le pire, selon les points de vue. Paco Jémez aura, lui, attendu fin novembre pour faire de même et s'engager avec l'un des clubs mythiques de México : Cruz Azul. Pour le meilleur ou pour le pire, selon les points de vue. Le technicien espagnol a débarqué avec l'étiquette du sauveur dans la capitale mexicaine, la chevelure christique en moins. Car La Máquina, quatrième club le plus titré du football mexicain, est en crise continue depuis sa défaite en finale du tournoi de clausura en 2013.


Ce jour-là, malgré un avantage de deux buts à quatre minutes du coup de sifflet final, les Cementeros ont laissé s'envoler le titre. Certains affirment que le club ne s'est jamais vraiment remis de cette déroute, d'autres l'ont vécu comme un signe de malédiction. En tout cas, depuis ce loupé, Cruz Azul se retrouve à jouer sa tête en…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages