Le parcours de la Vuelta 2023 dévoilé, avec une arrivée au Tourmalet et à l'Angliru

Le parcours de la Vuelta. (Vuelta)

Le parcours de la 78e édition de la Vuelta (26 août-17 septembre), dévoilée ce mardi à Barcelone, sera encore montagneux à souhait. Avec deux mythiques arrivées au sommet : au col du Tourmalet et au Alto de l'Angliru.

La Vuelta 2023, qui débutera le 26 août à Barcelone pour s'achever le 17 septembre à Madrid, va une nouvelle fois faire la part belle à la montagne avec dix arrivées en altitude, dont sept véritables étapes de montagne, ont révélé les organisateurs lors de la présentation de l'épreuve qui s'est tenue ce mardi soir au Palais de la musique de la capitale catalane.

Après un départ d'Utrecht aux Pays Bas l'an passé et la victoire finale à Madrid du Belge Remco Evenepoel, la 78e édition du Tour d'Espagne a décidé de revenir sur ses terres et traversera neuf communautés autonomes, principalement situées au nord du pays, tout en faisant une brève incursion en Andorre et en France.

Un contre-la-montre à Barcelone, un autre à ValladolidSoixante ans après, la ville de Barcelone accueillera le grand départ de cette Vuelta 2023, qui débutera par un contre-la-montre par équipes de 14 kilomètres qui traversera les principales artères de la capitale de la Catalogne. Un second chrono, mais individuel celui-là, est programmé le 5 septembre au lendemain de la première journée de repos autour de Valladolid (25 km).

Alors que les sprinteurs pourraient n'avoir que quatre étapes pour s'exprimer, les grimpeurs devraient encore une fois se régaler avec une mise en bouche dès le troisième jour et l'arrivée finale au sommet d'Arinsal en Andorre. Car cette année encore, les organisateurs espagnols n'ont pas lésiné avec les reliefs.

Des passages à 24 % sur la 17e étapeL'un des premiers moments forts devrait avoir lieu dès le 8 septembre lors de la 13e étape entre Formigal et le col du Tourmalet, avec les passages du col du Portalet, de l'Aubisque et du col de Spandelles en cours d'étape. Si ça ne suffisait pas, l'organisation a prévu l'ascension finale d'un autre colosse, l'Angliru et ses passages à 24 %, théâtre de la 17e étape le 13 septembre. Enfin, pour clore le spectacle, il faudra peut-être attendre la veille de l'arrivée à Madrid, avec l'étape de Guadarrama et ses dix cols à escalader dans la journée, pour connaître le lauréat de la 78e édition de la Vuelta.

lire aussi : L'actualité du cyclisme