Pardon, la Ligue des nations

·1 min de lecture

Hormis de l'autre côté de la frontière ouest de l'Espagne, la Ligue des nations n'avait, jusqu'ici, que peu de fervents supporters. Il faut dire que cette compétition, montée de toutes pièces par l'UEFA en 2018 pour, en quelque sorte, remplacer les matchs amicaux (et ramener un peu d'oseille), n'avait jamais réussi à convaincre de son intérêt. En gros, cela restait des matchs amicaux, sauf qu'à la fin, on fait des classements et on offre un joli trophée en plastique au vainqueur. C'est du moins comme ça que la plupart des gens - hors Portugal - la voyait. Mais cette vision pourrait avoir définitivement changé lors de la semaine qui vient de s'écouler. N'en déplaise à Thibaut Courtois.

Un plateau relevé


Il faut dire que pour ce Final Four de la Ligue des nations 2020-2021, le plateau faisait saliver. On y retrouvait l'Italie, fraîchement sacrée championne d'Europe, la France, championne…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles