Paris 2024 : Le village olympique accueillera des femmes victimes de violences et leurs enfants après les Jeux

·2 min de lecture

JEUX OLYMPIQUES - Elisabeth Moreno, ministre déléguée en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes, en a fait l'annonce ce jeudi matin

Voilà une annonce qui colle bien avec la notion d’héritage mise en avant depuis les premiers jours de la candidature de Paris à l’organisation des JO 2024. Ce jeudi matin, Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes, a fait savoir que le village olympique, actuellement en construction à Saint-Denis, allait accueillir des femmes victimes de violence et leurs enfants après les Jeux.

Un engagement qui « perdurera »

« Les femmes victimes de violences conjugales bénéficieront dès la fin des Jeux de Paris 2024 de logements qui les aideront à se reconstruire. Le logement est une étape cruciale dans la reconstruction de ces femmes », a expliqué Élisabeth Moreno auprès du journal L'Equipe, lors d’une visite du chantier en compagnie de Roxana Maracineanu, ministre déléguée aux Sports, et Emmanuelle Wargon, chargée du Logement.

Le timing de cette annonce n’a rien d’anodin. Ce jeudi est la journée mondiale dédiée à la lutte contre les violences faites aux femmes. « La lutte contre les violences nécessite une mobilisation de l’ensemble de la société. Je peux vous dire aujourd’hui que l’héritage des Jeux de Paris 2024 montrera combien cet engagement perdurera », a assuré Élisabeth Moreno. L(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
JO de Paris 2024, procès des attentats 13-Novembre... Comment la gendarmerie se prépare aux menaces chimiques ou biologiques
JO de Paris 2024 : « Comme si j'étais destiné à y participer »... Mbappé réaffirme son envie d'en être
Hauts-de-Seine : Deux sites du département accueilleront des épreuves des JO 2024
Boxe : Estelle Mossely annonce qu'elle combattra aux JO de Paris en 2024

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles