Paris-Nice: l'étape pour Nizzolo, la mauvaise opération pour Alaphilippe

RMC Sport

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas sur la route du Paris-Nice. Apparu très en forme la veille, sans doute au-delà de ses propres espérances, compte tenu de sa condition physique depuis le début de la saison, Julian Alaphilippe a perdu tous les bénéfices de son joli numéro du week-end sur une crevaison malencontreuse, intervenue à l'entrée des 30 derniers kilomètres ce lundi.

Le coureur de la Deceuninck-Quick Step a ensuite été ralenti par la grosse chute qui a emporté une partie du peloton, dont le Colombien Nairo Quintana, grandissime favori à la victoire finale. Impressionnant la veille dans les bordures, Nairo Quintana a pris la route du Français Julian Alaphilippe dans le troisième groupe de poursuivants pour tenter de limiter les dégâts, et préserver ses chances de victoire.

La belle opération pour Sergio Higuita

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Un petit groupe composé de Peter Sagan et du leader du classement général, le champion d’Allemagne Maximilian Schachmann, vainqueur à Plaisir, a fait exploser les restes du peloton, réduit à douze éléments, dans le final de cette étape. Plus malin que Peter Sagan, Giacomo Nizzolo s’est fait oublier dans la roue de ses adversaires pour piéger Ackermann et s’imposer au sprint à Châlette-sur-Loing.

Thibaut Pinot et Romain Bardet ont franchi la ligne avec 20" de retard sur le vainqueur du jour. Deux des grands favoris de ce Paris-Nice, Julian Alaphilippe et Nairo Quintana, ont manqué de chance et perdu 2'26...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi