Paris, le retour à la normale

·1 min de lecture

Sur la pelouse du Roazhon Park, un homme est à terre. Le coup de sifflet final vient de retentir dans l'enceinte bretonne, où le PSG a laissé filer deux points très précieux dans la course au titre, et les Parisiens prennent le chemin des vestiaires la tête baissée, sans apercevoir la détresse de Marquinhos, capitaine à genoux et conscient que son équipe vient peut-être de perdre sa couronne ce dimanche soir. Comme trop souvent cette saison, le défenseur brésilien aura été l'un des seuls à se montrer à la hauteur, dans le jeu comme dans l'attitude. Pendant que son compère de charnière Presnel Kimpembe était encore en train de bouillonner contre des joueurs rennais dans le couloir reliant les deux vestiaires, Marquinhos s'est lui arrêté devant le micro de Canal + avec une bonne dose de lucidité : "Si on regarde depuis le début de saison, on a connu des échecs qu'il ne fallait pas. On…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com