Paris-Roubaix: Boonen, un dernier exploit pour le clap de fin ?

La 115e édition de Paris-Roubaix s’élancera dimanche (10h55) depuis Compiègne, pour rallier Roubaix, terme d’un parcours de 257km de course, dont 55km de pavés. Une classique forcément marquée par les adieux de Tom Boonen (36 ans), recordman de victoires (4), et qui prendra sa retraite après la course.

La der d’un géant. La lecture de son palmarès tient de celle du bottin, l’admiration en plus. Tom Boonen est l’homme des classiques du Nord (même s’il a remporté 6 étapes du Tour de France). Champion du monde en 2005, le Belge de 36 ans a tout collectionné sur ces terres des Flandres. Il est l’homme de Paris-Roubaix, dont il est le co-recordman du nombre de victoires (4). Choisir de prendre sa retraite à l’issue de 55 bornes d’enfer des pavés est évidemment un symbole fort. De Paris-Roubaix, Boonen dit : « C’est la plus belle course du monde ». Dimanche soir, le patron de la Quick-Step ne sera plus un coureur cycliste. Après un ultime exploit ?

A lire aussi >> Sagan, Boonen, Van Avermaet... Où en sont les favoris?

Son statut de favori pose question. « Il n’a rien démontré depuis le début de saison au niveau de son potentiel physique. Il y a une charge émotionnelle qui est peut-être beaucoup trop importante », estime ainsi Cyrille Guimard, membre de la Dream Team RMC Sport, qui l’imagine mal jouer un rôle dans le final. D’autres, comme Yvon Sanquer, manager général de l’équipe Cofidis, ne l’écartent pas : « Il n’a pas réussi à gagner une Classique depuis le début de saison. Il va être vraiment aussi hyper motivé, je pense qu’il va se battre fort. » Ses adversaires entendent bien s’expliquer à la pédale. « Il est le grand favori, estime ainsi Greg...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages