Paris s'assoit (provisoirement) sur le trône

SO FOOT

Paris Saint-Germain 2-0 Montpellier

Buts : Cavani (29e), Di María (48e) pour Paris 


L'action est anodine. Le ballon dans les mains, Trapp regarde où il va l'envoyer. Il prépare son geste et balance sa frappe. Sauf que le ballon ne va pas très loin. À peine quelques mètres de là où il trouve le dos de Cavani avant de filer vers les buts parisiens. On était à deux doigts d'un csc plus que comique si Aurier n'était pas vigilant pour empêcher le ballon de franchir cette ligne. La scène, sans conséquence, reste pourtant symptomatique d'un PSG qui aime se faire peur. Qui ne paraît jamais totalement serein ni libéré. Pourtant, ce PSG-là, terriblement dévastateur quand il accélère, finit toujours par gagner. Comme ce samedi face à Montpellier. Et dans un sprint final vers le…

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages