Paris Saint-Germain : alerte système

Il y avait de quoi avoir les jambes qui tremblent pour Paris lors de son déplacement à Lisbonne pour y affronter le Benfica à l'Estádio da Luz en Ligue des champions. Il faut dire que tout est réuni pour effrayer l'adversaire. Il y a d'abord le poids de l'histoire avec autour de l'enceinte le palmarès de toutes les équipes des différents sports pratiqués par le SLB (football, basket, handball, volley, etc.), la statue de Eusébio sur laquelle montent les gamins pour se prendre en photo avec une idole dont ils entendent parler depuis leur naissance ou encore ces dossiers de chaises sur lesquels sont inscrits le nom d'anciennes gloires du club lisboète, de Di María à Coluna en passant par Mantorras. Puis il y a un public en folie. 65 000 spectateurs qui ont profité du jour férié - fête de la République - pour se rendre au stade dès le début de l'après-midi et ainsi partager une (ou plusieurs) bière et une bifana avant d'entrer dans l'enceinte…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com