Paris se sort du piège angevin

Paris a souffert à Angers, mais Paris s’est imposé grâce à Angel Di Maria (0-2). Une victoire indispensable dans la course au titre, en attendant le match de Monaco, demain.

Allo Monaco ?

Passer le grand braquet pour entamer le sprint final : en visite à Angers, le PSG sait qu’il n’a pas le droit à l’erreur dans sa course au titre. Mais, dans un stade Raymond-Kopa chauffé à blanc, la mission est moins facile qu’elle en a l’air, face à une équipe qui reste sur trois défaites en quatre matchs de Ligue 1. Si les Parisiens dominent les débats, il faut un coup franc de Di Maria, et un léger retard au démarrage du gardien formé à Paris, Alexandre Letellier (0-1, 28e), pour regagner les vestiaires en menant au score. Les sifflets du stade ? Dirigés vers M. Chapron, coupable aux yeux des locaux d’avoir refusé un but à N’Doye, mais la faute de Diedhiou sur Aurier était bien réelle (39e). La 2e période est difficile, très difficile pour Paris. Angers livre un gros pressing, domine dans les duels, N’Doye fait briller Trapp (72e), mais Angers craque. Sur une action superbement entre Verratti et Cavani, l’Italien lance l’Argentin qui conclut au premier poteau et assure la victoire parisienne (0-2, 84e). Trois points acquis dans la douleur, mais trois points indispensables. Angers reste 12e.

Le joueur : Angel Di Maria
Paris peut dire merci à son ailier. Dans l’entonnoir angevin, Di Maria a su débloquer la situation d’un maître coup franc, avant d’épargner une fin de match stressante à son équipe. Impliqué sur sept buts lors de ses trois derniers matchs toutes compétitions confondues (quatre buts, trois passes décisives), l’Argentin accélère au bon moment pour le PSG. Celui où se gagnent les titres.


Le chiffre : +62
En attendant le match des Monégasques contre Dijon samedi (21h), Paris et Monaco comptent le même nombre de points (74) en tête du championnat, devant Nice (70, qui reçoit Nancy samedi, 17h). Mais, en cas d’égalité, Monaco compte un point d’avance grâce à son énorme différence de buts. +62 contre +45 (+26 pour Nice), le retard ne sera pas rattrapé par Paris cette saison. Une différence qui pourrait peser lourd dans le mano à mano qui oppose le duo.


____________________________________________________

Téléchargez l’App Yahoo Sport

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages