Le Paris-SG ouvre son compteur face à Nîmes

L'arrière gauche du PSG Elohim Prandi face à Nîmes. (Sy. Thomas/L'Équipe)

Défait en finale du Trophée des champions par Nantes début septembre, le PSG a parfaitement négocié ses premiers pas de la saison en Liqui Moly Starligue. Les coéquipiers de Nikola Karabatic se sont imposés (33-28) ce dimanche.

Une semaine après son revers lors du Trophée des champions (défaite 37-32 face à Nantes), le PSG s'est remis la tête à l'endroit dimanche en s'imposant à Nîmes (33-28) en match décalé de la première journée de la Liqui Moly Starligue.

Désormais entraînés par le Suédois Ljubomir Vranjes, les Gardois ont pourtant réalisé une entame de match parfaite, avec 10 buts inscrits lors des onze premières minutes et 4 buts d'avance sur le champion sortant. Sans s'affoler, les Parisiens profitaient ensuite des premières erreurs de la Green team pour revenir progressivement et prendre pour la première fois les devants à trois minutes de la pause (15 - 16).

lire aussi

Les résultats de la 1re journée de Liqui Moly Starligue

Dans un Parnasse en fusion, les défis physiques se multipliaient au retour des vestiaires. Mais à ce petit jeu de dupes, les Nîmois, trop souvent sanctionnés, perdaient peu à peu le fil de la rencontre. Avec une défense retrouvée (12 arrêts pour Andreas Palicka), le PSG accentuait son avance au coeur de la deuxième mi-temps (21-26, 45e) pour finalement s'imposer sans suspense.

lire aussi

Toute l'actualité handball