Paris s'impose d'une courte tête à Lyon

Comme souvent à Lyon, le PSG s'est fait bouger. Mais comme parfois, les joueurs de la capitale sont repartis avec une précieuse victoire pour poursuivre leur remarquable parcours en ce début de saison. Un but de Lionel Messi après cinq petites minutes aura suffi au bonheur des champions de France, qui récupèrent leur place de leader.

Un Groupama Stadium plein, un spectacle son et lumière pour lancer la soirée et un choc, un vrai, pour conclure le week-end de Ligue 1. Lyonnais et Parisiens se sont livrés un véritable combat sur les bords du Rhône, finalement remporté d'une courte tête par le PSG. Une entame de feu et un but rapide de Messi auront suffi aux Rouge et Bleu pour rentrer de la capitale des Gaules la tête haute (0-1). Une victoire qui permet à la bande de Christophe Galtier de récupérer sa place de leader et d'être seul patron de la Ligue 1.

Messi était pressé

Habitué à faire sévèrement tanguer le bateau parisien dans son antre, Lyon annonce la couleur d'entrée avec un système résolument offensif. Inconvénient : à la perte, à chaque fois que le premier pressing est battu, il y a danger. Une menace concrétisée d'entrée par Neymar et Messi, qui combinent pour l'ouverture du score de l'Argentin (0-1, 5e). Peu inspirés lors de leurs deux dernières sorties, les Parisiens étouffent complètement les Gones au fil d'un premier quart d'heure de haut vol. Lancé par Galtier, Fabian Ruiz est contré in extremis sur un nouveau caviar de Neymar (10e), Lopes sort aux devants de Messi en angle fermé (14e), avant de voir Mbappé lui frapper directement dessus (15e). Vingt minutes à souffrir, avant de se révolter. Le centre de Tolisso est parfait pour Lacazette, tout proche d'égaliser de la tête (21e). Au four et au moulin tout au long de ce premier acte, le capitaine rhodanien voit ensuite Toko Ekambi frapper directement sur Donnarumma (22e), avant de solliciter à son tour le dernier rempart italien, non sans avoir pris soin d'envoyer Ramos au sol d'une merveille de feinte (30e).

Lopes et Mendes inspirés

Lire la suite sur So Foot

VIDÉO - Foot - L1 - PSG : Galtier : « Ney est celui qui donne le meilleur équilibre »